Passer au contenu principal

Certificats de placement garanti ou titres à revenu fixe? Comment tirer parti d’une crise?

Le taux d’inflation approchant les 8 %, même les certificats de placement garanti (CPG) à taux attrayants sont susceptibles de perdre de la valeur si l’on tient compte de l’inflation. Les gestionnaires de portefeuille Chris Heakes et Chris McHaney discutent des avantages du nouveau BMO Fonds mondial de revenu amélioré pour bonifier ses revenus et tirer parti des hausses éventuelles.

Août 2022

Chris Heakes

CFA, M.Fin., Directeur général et directeur de portefeuille, Fonds négociés en bourse

Lire la biographie

Chris McHaney

Directeur général et directeur de portefeuille - Fonds négociés en bourse

Lire la biographie

Principaux points à retenir

  • Le BMO Fonds mondial de revenu amélioré vise à générer des flux de trésorerie élevés à partir d’un portefeuille d’actions mondiales largement diversifié.
  • Les fonds négociés en bourse (FNB) sous-jacents détiennent des titres de sociétés aux bilans solides, comme Microsoft, Apple et les six grandes banques canadiennes.
  • Le fonds vise un rendement de 5 %*. Ainsi, un client disposant d’un actif de 250 000 $ peut générer un revenu fiscalement avantageux de 1 042 $** par mois.

Quelle est la raison du lancement du BMO Fonds mondial de revenu amélioré? Pourquoi maintenant?

CH Dans l’ensemble, l’élément déterminant est la facilité d’accès. Nous voulions offrir aux investisseurs une solution unique pour les actions mondiales, axée sur la génération de revenus. Les marchés ont connu des périodes très difficiles en 2022. Les facteurs de risque sont nombreux, et la génération d’un flux de revenus élevés offre parfois un moyen de faire face à certains de ceux-ci. Ce fonds a pour but d’obtenir des rendements à l’échelle mondiale sur divers marchés développés. À cette fin, il adopte une approche défensive, mais aussi tactique, afin de s’assurer que les investisseurs sont en mesure de conserver leur placement et qu’ils tirent parti des marchés volatils.

CM Exactement. Cette solution unique offre trois avantages fondamentaux : d’abord le revenu, que les clients recherchent toujours; puis une répartition tactique des actifs, qui permet de positionner le portefeuille dans différents environnements de marché; enfin, une diversification étendue entre différentes régions, qui évite aux investisseurs de devoir s’en charger eux-mêmes. Ils obtiennent ainsi une exposition aux marchés américains, canadiens, internationaux et émergents, ainsi qu’à plusieurs devises, le tout dans un seul fonds.

L’inflation élevée et la hausse des taux d’intérêt sont des préoccupations majeures pour les investisseurs en ce moment. Comment les FNB sous-jacents sont-ils susceptibles de se comporter?

CH Historiquement, il faut remonter assez loin dans le temps pour obtenir des données sur les régimes de forte inflation, soit plus de 40 ans. Des études de longue date démontrent que les actions donnant droit à des dividendes tendent à bien se comporter face à la hausse des prix, et aussi que la valeur surpasse généralement la croissance pendant ces périodes. C’est ce que nous constatons cette année. Dès que l’inflation a incité les banques centrales à relever les taux d’intérêt, nous avons constaté l’incidence négative que cela a eu sur les sociétés en croissance et à quel point on a privilégié les sociétés dont les flux de trésorerie sont plus solides. Le fonds vise un rendement de 5 %*. Ainsi, un client disposant d’un actif de 250 000 $ peut générer un revenu fiscalement avantageux de 1 042 $ par mois**.

CM Rappelez-vous que le potentiel de hausse est bien supérieur au rendement issu du revenu. En revanche, en ce qui concerne les obligations, nous constatons que les obligations d’État et de sociétés ont connu l’un des pires débuts d’année en plus de 10 ans. Dans l’ensemble, les obligations ont échoué à fournir la diversification et le revenu qu’elles offraient dans le passé, et les marchés continuent d’anticiper des taux plus élevés, ce qui suggère que les résultats devraient continuer d’être inférieurs aux attentes dans un avenir prévisible. Certains investisseurs se tournent vers les CPG comme solution possible, mais avec une inflation à hauteur de 8 %, leurs rendements réels demeurent négatifs. Les actions s’en sortent mieux, car elles offrent au moins un potentiel de plus-value. Certaines entreprises peuvent également répercuter la hausse des coûts sur les consommateurs. Par exemple, Visa et Mastercard s’en sont bien sorties parce qu’elles prennent un pourcentage de toutes les opérations du commerçant. Ainsi, si un téléviseur qui coûtait 1 000 $ se vend maintenant 2 000 $ et que vous le payez à crédit, ces sociétés en tirent un revenu plus élevé.

Quelle est l’utilisation optimale de ce fonds? Doit-il être considéré comme un placement principal ou secondaire?

CH Nous avons conçu cette exposition de façon à ce qu’elle soit un placement principal. Lorsque vous analysez les composantes du fonds, vous constatez que les principaux éléments sont tirés de la gamme de FNB de vente d’options d’achat couvertes à dividendes élevés, tous composés de sociétés de premier ordre affichant un long historique de paiement et d’augmentation des dividendes. Comme Omanand le mentionne, nous combinons des FNB qui ciblent des régions distinctes afin d’obtenir un portefeuille bien diversifié à l’échelle mondiale. C’est le cœur de la stratégie. Nous prenons ensuite des positions tactiques pour aider à atteindre nos objectifs en matière de croissance, même si, en fin de compte, la stratégie est conçue pour les investisseurs désireux de prendre un peu de risque par rapport au marché général.

CM Il importe aussi de comprendre la relation entre le revenu et la croissance. Les stratégies d’options d’achat couvertes offrent un revenu supplémentaire en vendant des contrats d’options d’achat, et en échange, elles sacrifient un certain potentiel de hausse par rapport au marché général. C’est pourquoi nous prévoyons une composante de répartition tactique de l’actif. Nous attribuons environ 25 % du fonds pour être en mesure de naviguer dans différents environnements. Supposons que nous revenions à un environnement 2020 où les marchés sont en baisse, puis en forte hausse; nous positionnerions le fonds en conséquence afin que le client final bénéficie à la fois du revenu et de la participation à la hausse. Les options d’achat couvertes ne réaliseront peut-être pas la totalité de la hausse par elles-mêmes, mais avec la composante tactique en place, elles n’auront pas à le faire.

De nombreuses façons permettent de constituer un portefeuille d’actions internationales, chacune présentant des avantages particuliers. Quels sont les principaux avantages de l’utilisation des FNB?

CH Très honnêtement, le plus grand avantage est la tranche d’options d’achat couvertes. La vente et la gestion d’options d’achat couvertes sur un portefeuille largement diversifié peuvent s’avérer à la fois coûteuses et longues, surtout si l’on souhaite constituer un portefeuille d’actions de qualité supérieure du monde entier. Il s’agit-là d’un vaste univers de placement. Notre gamme de FNB de vente d’options d’achat couvertes à dividendes élevés permet d’augmenter (ou de diminuer) facilement une position régionale tout en conservant la superposition d’options. Cette solution simplifie un processus complexe.

Différents gestionnaires de fonds adoptent parfois d’autres approches pour cette stratégie. Quels types de sociétés sont détenues dans les stratégies à dividendes élevés?

CH Ce qu’il faut comprendre, c’est que nous ne recherchons pas uniquement les titres offrant les meilleurs rendements. Cette approche est parfois une mauvaise façon d’envisager l’investissement dans des titres à dividendes, car des rendements élevés peuvent être un signe avant-coureur de problèmes à venir avec une société, comme une réduction du dividende ou des problèmes de flux de trésorerie. Nous nous concentrons sur les sociétés qui offrent des rendements durables
qui croîtront au fil du temps. Par exemple, les banques canadiennes sont incluses en raison de leur long historique de paiements, remontant parfois à plus de 100 ans, et à l’échelle internationale, nous détenons des titres de sociétés comme Nestlé. Cette préférence pour les valeurs sûres dans le portefeuille nous permet de sélectionner des actions aux bases solides, lesquelles sont également efficaces du point de vue de la gestion du risque à la fin du cycle.

CM Microsoft et Apple sont deux autres exemples notables. En dépit du fait qu’elles n’ont pas enregistré les meilleurs résultats depuis le début de l’année, elles sont très sûres sur le plan du bilan. Ces sociétés disposent toutes deux de plus de 100 milliards de dollars de trésorerie et d’équivalents de trésorerie. Aucune des deux n’est fortement endettée. C’est exactement le genre d’actions que l’on souhaite détenir dans un environnement où les taux d’intérêt augmentent : des sociétés qui disposent de suffisamment de liquidités pour financer leurs activités même si un ralentissement se produit et si la demande des consommateurs commence à faiblir. Les banques canadiennes font également partie du portefeuille en raison de leurs longs antécédents de croissance stable et de versement de dividendes.

Veuillez communiquer avec votre représentant des ventes BMO Gestion mondiale d’actifs pour obtenir de l’aide et des conseils.

BMO Fonds mondial de revenu amélioré - Série F

* Série F : Le taux de distribution cible est estimé en fonction des distributions prévues des placements sous-jacents du fonds, annualisées selon la fréquence, divisées par la valeur liquidative courante. Sous réserve de modifications sans préavis.

**Par rapport à un placement qui génère un montant équivalent de revenus d’intérêts.

Information :

Tout énoncé qui dépend nécessairement d’événements futurs peut constituer un énoncé prospectif. Les énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de rendement. Ils supposent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Bien que ces énoncés soient fondés sur des hypothèses jugées raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne différeront pas de manière importante des résultats attendus. L’investisseur ne devrait pas s’y fier indûment. En ce qui concerne tout énoncé prospectif, l’investisseur devrait examiner attentivement les facteurs de risque décrits dans le plus récent prospectus simplifié.

Les renseignements contenus dans cette stratégie de négociation sont fournis à titre informatif. Ils ne constituent pas, et ne doivent pas être interprétés comme constituant des conseils sur les placements, la fiscalité ou les aspects juridiques. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de placement de la personne et des conseils professionnels doivent être obtenus dans toutes les circonstances.

Les rendements indiciels ne tiennent pas compte des coûts liés aux opérations ou de la déduction d’autres frais et dépenses, et il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs.

Les opinions exprimées par le gestionnaire de portefeuille représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation d’une offre d’achat ou d’une offre de vente de titres et ne doivent pas être considérés comme des conseils en matière de placements. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

Les fonds communs de placement BMO sont gérés par BMO Investissements inc., société de gestion de fonds d’investissement et entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds communs de placement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire l’aperçu du FNB, l’aperçu du fonds ou le prospectus du fonds commun de placement concerné avant d’investir. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas nécessairement indicatif de leur rendement futur.

Pour obtenir un sommaire des risques associés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez vous reporter au prospectus. Les séries FNB des fonds communs de placement BMO se négocient comme des actions, leur valeur marchande fluctue et elles peuvent se négocier à escompte par rapport à leur valeur liquidative, ce qui peut accroître le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et peuvent être modifiées ou éliminées.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce qui englobe BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc.

MD/MC Marques déposées/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisées sous licence.

Suivez-nous

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements Inc. exercent leurs activités. Certains des produits et services offerts sous le nom BMO Gestion mondiale d’actifs sont conçus spécifiquement pour différentes catégories d’investisseurs issus d’un certain nombre de pays et de régions, et peuvent ne pas être accessibles à tous les investisseurs. Les produits et les services sont offerts seulement aux investisseurs des pays et des régions où les lois et règlements applicables l’autorisent. BMO Groupe financier est une marque de service de la Banque de Montréal (BMO).

Les FNB BMO sont gérés et administrés par BMO Gestion d'actifs inc., une société de gestion de fonds d'investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir.

Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Les fonds d'investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d'investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds d'investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire l'Aperçu du FNB, l'Aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d'investissement pertinent avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d'investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB s'échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d'être changées ou éliminées.

Les taux de distribution sont calculés en divisant la plus récente distribution régulière ou prévue (qui peut être fondée sur le revenu, les dividendes, le remboursement du capital ou les primes d’option, selon le cas), exclusion faite des distributions de fin d’année supplémentaires et des distributions spéciales réinvesties, annualisée en fonction de la fréquence, par la valeur liquidative (VL) courante. Les distributions ne sont pas garanties, peuvent varier et sont susceptibles d’être changées ou éliminées. Les taux de distribution peuvent changer sans préavis (à la hausse ou à la baisse) selon les conditions du marché et la variation de la valeur liquidative (VL). Le versement des distributions ne doit pas être confondu avec le rendement ou le taux de rendement du fonds d’investissement BMO. Si les distributions versées par un fonds d’investissement BMO sont supérieures au rendement du fonds d’investissement, votre placement initial perdra de la valeur. Les distributions versées en raison de gains en capital réalisés par un fonds d’investissement BMO, ainsi que le revenu et les dividendes accumulés par un fonds d’investissement BMO, font partie de votre revenu imposable de l’année où ils ont été versés. Le prix de base rajusté est réduit du montant de tout remboursement de capital. Si le prix de base rajusté est inférieur à zéro, il vous faudra payer l’impôt sur les gains en capital sur la portion du montant qui est inférieure à zéro.

Les distributions, le cas échéant, pour toutes les séries de titres d’un fonds d’investissement BMO (autres que la série FNB) sont automatiquement réinvesties dans des titres supplémentaires de la même série du fonds d’investissement BMO pertinent, sauf si le porteur de titres a indiqué par écrit qu’il choisissait de recevoir les distributions en espèces. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la politique de distribution des fonds d’investissement BMO pertinents dans le prospectus simplifié.

Clause de non-responsabilité

Ces renseignements sont uniquement destinés aux conseillers en placement. En acceptant, vous attestez que vous êtes un conseiller en placement. Si vous n’êtes PAS un conseiller en placement, veuillez ne pas poursuivre et consulter le contenu des sections du site destinées aux investisseurs ou aux investisseurs institutionnels. Le site Web a été conçu uniquement dans le but d’informer et non de présenter une description complète des produits ou des services de BMO Gestion mondiale d’actifs. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce site ne visent aucunement à donner des conseils de placement et ne doivent pas servir de fondement à des décisions de placement. Les produits et les services de BMO Gestion mondiale d’actifs ne sont offerts que dans des territoires où ils peuvent être légalement vendus. Les renseignements contenus dans ce site Web ne constituent pas un acte de sollicitation de la part de qui que ce soit en vue de l’achat ou de la vente de fonds d’investissement ou d’un autre produit, service ou renseignement à toute personne résidant dans tout territoire où un tel acte de sollicitation n’est pas autorisé ou ne peut être effectué légalement, ou à toute personne à qui il est illégal de faire une telle sollicitation. Tous les produits et services sont assujettis aux modalités de chaque convention applicable. Il est important de noter que tous les produits, services et renseignements ne sont pas offerts dans tous les territoires à l’extérieur du Canada.