Passer au contenu principal

Trouver l’équilibre entre les émotions et le risque

Mike Wilson, conseiller en placement, CIM, FICVM, présente sa stratégie éprouvée pour soutenir les retraités en période de crise.

Avril 2021

Photo of Mike R. Wilson

Mike R. Wilson

CIM, FICVM, vice-président et conseiller en placement, M.R. Wilson and Associates Wealth Management, BMO Nesbitt Burns

Lire la biographie

Mike Wilson, conseiller en placement, CIM, FICVM, présente sa stratégie éprouvée pour soutenir les retraités en période de crise.

Ce que j’ai appris en 2007

Les crises sont par nature difficiles, mais elles donnent aux conseillers une occasion précieuse de faire leurs preuves. Le fait de lancer seul ma propre entreprise en 2007 a peut-être été le test plus important et la meilleure formation que j’ai pu avoir pour affronter cette pandémie.

Rétrospectivement, l’importance accordée au risque a été la leçon la plus importante que j’ai tiré de la crise financière – et, surtout, comment il diffère entre périodes de prospérité et périodes difficiles. Il était évident que mes clients avaient tendance à utiliser leurs émotions plutôt qu’une stratégie à long terme pour gérer leurs portefeuilles. Les mêmes tendances sont visibles aujourd’hui et mon approche consiste à faire comprendre qu’il est nécessaire de contrôler le risque, pour que mes clients puissent dormir la nuit, même quand les temps sont difficiles.

Il était évident que mes clients avaient tendance à utiliser leurs émotions plutôt qu’une stratégie à long terme pour gérer leurs portefeuilles.

Gérer l’anxiété

Je dis souvent que les clients nous paient pour éliminer le stress de leur situation personnelle. La pandémie a généré un niveau d’anxiété sans précédent, qui est la plupart du temps attribuable à des préoccupations financières et de santé. Dans le cadre de mes échanges avec les retraités, je constate que l’approche la plus efficace consiste à les écouter et à se préoccuper de leur bien-être. De l’autre côté, ils profitent aussi du temps que nous consacrons à la formation et à la sensibilisation.

Plus largement, nous envoyons des mises à jour mensuelles régulières pour répondre aux préoccupations et, au lieu d’organiser des rencontres en personne, nous nous assurons d’être accessibles en tout temps par téléphone ou par courriel.

Les clients nous paient pour éliminer le stress de leur situation personnelle.

En fin de compte, nous nous montrons efficaces en veillant à ce que le profil de risque de chaque client corresponde à sa répartition de l’actif. En fait, dans le contexte actuel, la principale préoccupation au cœur de beaucoup de nos interactions était de savoir si les plans financiers étaient toujours pertinents et exacts. À titre de rappel de ce qui est fondamental, nous revenons à notre approche prudente à l’égard de leur retraite, qui continue d’offrir des rendements cibles.

En fait, en matière de planification des placements, nous nous assurons de ne pas outrepasser les limites de notre stratégie, qui consiste à investir dans une économie mondiale en cours d’amélioration et dans des sociétés de qualité qui réagissent à cette croissance généralisée.

Une approche nuancée de la planification de la retraite

À l’heure actuelle, la grande majorité de mes clients ont entre 55 ans et 60 ans ou plus; la planification de la retraite est donc au cœur de nos entretiens. Dans la majorité des cas, ils ont travaillé dans des secteurs et occupé des emplois qui ne proposaient pas de régime de retraite; nous avons donc l’importante responsabilité de créer une source de revenus à long terme, de protéger les portefeuilles et de compenser les baisses du marché.

Comme je l’ai mentionné plus haut, la stratégie de remplacement du revenu repose en fait sur le contrôle du risque. Il y a 20 ans, on considérait la sélection d’actions comme la meilleure façon d’atteindre ce résultat : il s’agissait de miser sur les sociétés qui avaient le meilleur potentiel de croissance. Aujourd’hui, le rôle d’un conseiller a considérablement évolué : il est devenu l’équivalent du quart-arrière, qui planifie l’attaque avec une équipe de spécialistes pouvant répondre aux besoins uniques d’un client.

Chez MR Wilson and Associates, nous offrons un accès à des planificateurs de retraite à valeur nette élevée, à des stratèges en fiscalité et à d’autres conseillers capables d’élaborer des plans de match personnalisés en fonction de diverses exigences. Par exemple, une grande partie de mon portefeuille se compose de propriétaires de petites entreprises qui pourraient chercher à vendre leur participation avant la retraite. Si possible, nous entamons un processus de planification détaillé au moins deux ans à l’avance pour nous assurer que le client en tire le maximum.

Aujourd’hui, le rôle d’un conseiller a considérablement évolué; il est devenu l’équivalent du quart-arrière, qui planifie l’attaque avec une équipe de spécialistes pouvant répondre aux besoins uniques d’un client.

Résister aux conseils fréquents

Lorsque j’ai ouvert mon propre cabinet, le conseil le plus fréquent était de trouver un créneau. À mon avis, les conseillers qui cherchent à bâtir une clientèle à l’interne devraient prendre en considération chaque occasion, mais créer un réseau d’experts pour chaque spécialisation. Il m’a fallu des années d’essais et d’erreurs pour perfectionner mon processus, mais en fin de compte, cela m’a permis de trouver les occasions qui me convenaient.

Un autre conseil consiste à tirer parti de tous les aspects de votre situation pour repérer de nouveaux clients. En Alberta, où il est courant de trouver des retraités du secteur pétrolier et gazier, il est essentiel de suivre le secteur qui a connu une hausse des départs à la retraite anticipés, ou parfois forcés, depuis maintenant trois à quatre ans – c’est-à-dire bien avant le début de la crise actuelle.

Les conseillers qui cherchent à bâtir une clientèle à l’interne devraient prendre en considération chaque occasion, mais créer un réseau d’experts pour chaque spécialisation.

Personnellement, il me reste des pistes à explorer. Ma passion pour la plongée sous-marine m’a permis de rencontrer des personnes à valeur nette élevée qui pourraient devenir des clients à long terme. Autrement dit, il peut être intéressant de faire en sorte qu’un passe-temps ou un intérêt commun passe de sujet de conversation à source d’indications de clients ou de nouvelles affaires.

Finalement, entourez-vous d’une équipe de professionnels compétents qui peuvent compléter et amplifier vos objectifs. J’ai eu la chance de travailler avec un partenaire d’affaires qui est non seulement un collègue, mais aussi un ami, et qui est prêt à remettre en question mon point de vue pour être certain que nous avons pris en compte d’autres risques potentiels. Nous avons aussi ajouté de nouvelles capacités à notre pratique, notamment en embauchant un conseiller qui a ses propres clients. Il parle couramment le mandarin, ce qui ouvre la voie à de nouvelles occasions et à un autre niveau de service.

Globalement, l’élément clé de l’évolution d’un conseiller se trouve dans sa capacité à réaliser sa valeur. Lorsque l’on débute, il est difficile de comprendre pourquoi un client travaillerait avec vous plutôt que d’effectuer des opérations au moyen d’une plateforme en ligne. Au fil du temps, vous commencez à faire la différence lorsque vous vous appuyez sur votre expérience, vos connaissances et vos compétences en matière de prise de décision afin de filtrer l’énorme volume d’information dont les clients sont constamment bombardés. Il ne fait aucun doute que c’est en répondant aux besoins précis de vos clients et en éliminant le bruit – en particulier en ce moment – que vous ajoutez le plus de valeur.

Mike Wilson sur BMO Gestion mondiale d’actifs

Compte tenu de ma clientèle composée de préretraités et de retraités, les Portefeuilles de retraite BMO, en particulier l’option équilibrée, offrent une combinaison idéale de faible risque et de croissance, une protection contre les baisses et la possibilité de générer un revenu stable.

L’approche de BMO en matière de service intéresse également ma clientèle, et je mets l’accent sur la gestion du risque et le contrôle des émotions. Je participe à un certain nombre de séances destinées aux conseillers, organisées par les directeurs de portefeuille de BMO, qui transmettent des renseignements plus détaillés sur leur approche de placement et des solutions précieuses que je peux utiliser comme points de discussion avec mes clients.

Pour obtenir plus d’idées pour améliorer votre pratique ou pour en apprendre davantage sur les Portefeuilles de retraite BMO, communiquez avec votre représentant – Ventes régionales de BMO Gestion mondiale d’actifs.

Avis de non-responsabilité et divulgations de BMO Nesbitt Burns :

BMO Gestion de patrimoine est le nom du groupe d’exploitation qui comprend la Banque de Montréal et certaines de ses sociétés affiliées, comme BMO Nesbitt Burns Inc., qui offrent des produits et des services de gestion de patrimoine.

MD « Nesbitt Burns » est une marque de commerce déposée de BMO Nesbitt Burns Inc., une filiale en propriété exclusive de la Banque de Montréal.

BMO Nesbitt Burns Inc. respecte les normes élevées du secteur des placements ainsi que celles qui ont été établies par l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM), qui est déterminé à protéger les investisseurs et à renforcer l’intégrité du marché financier.

BMO Nesbitt Burns Inc. est membre du Fonds canadien de protection des épargnants. BMO Nesbitt Burns Inc. est membre de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières.

Avis de BMO Gestion mondiale d’actifs :

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce qui englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp., BMO Asset Management Limited et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire l’aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

BMO Gestion mondiale d’actifs est l’appellation utilisée pour diverses sociétés affiliées de BMO Groupe financier, qui offrent des services de gestion de placement, de fiducie et de garde de titres. BMO Gestion mondiale d’actifs englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp., BMO Asset Management Limited et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO. Certains des produits et services offerts sous le nom BMO Gestion mondiale d’actifs sont conçus spécifiquement pour différentes catégories d’investisseurs issus d’un certain nombre de pays et de régions, et peuvent ne pas être accessibles à tous les investisseurs. Les produits et les services sont offerts seulement aux investisseurs des pays et des régions où les lois et règlements applicables l’autorisent. BMO Groupe financier est une marque de service de la Banque de Montréal (BMO).

Les FNB BMO sont gérés et administrés par BMO Gestion d'actifs inc., une société de gestion de fonds d'investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir.

Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Les fonds d'investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d'investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds d'investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire l'Aperçu du FNB, l'Aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d'investissement pertinent avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d'investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB s'échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d'être changées ou éliminées.

BMO Société d’assurance-vie est l’émetteur du contrat d’assurance individuel à capital variable des fonds distincts de BMO dont il est question dans la notice explicative et le garant des dispositions de garantie qui y sont énoncées. La notice explicative du FPG de BMO et les dispositions de la police donnent tous les détails et ont préséance dans tous les cas. Les produits de FPG de BMO sont offerts par l’intermédiaire de BMO Assurance-vie, une entité juridique distincte de BMO Gestion mondiale d’actifs détenue en propriété exclusive par BMO Groupe financier. Les fonds distincts sont offerts à la vente par des personnes détenant les permis d’assurance appropriés seulement et ne sont pas considérés comme des fonds d’investissement. Les frais des fonds distincts sont plus élevés que ceux des fonds d’investissement, car ils comprennent des frais d’assurance pour garantir les dépôts à l’échéance ou au décès.