Passer au contenu principal

Fonds FNB actions du NASDAQ 100 BMO – Exposition à la croissance et à l’innovation dans une solution d’actions de base

Mark Marex, CFA, spécialiste principal de la recherche et du développement sur les indices, Nasdaq Inc., explique pourquoi l’indice Nasdaq-100MD est devenu un pilier du portefeuille de croissance de base.

Novembre 2021

Photo of Mark Marex

Mark Marex

CFA, spécialiste principal de la recherche et du développement sur les indices, Nasdaq

Lire la biographie

Principales caractéristiques du Fonds FNB actions du NASDAQ 100 BMO

  • Le Fonds FNB actions du NASDAQ 100 BMO peut être considéré comme une composante d’un portefeuille de base dans un portefeuille de croissance en raison de son approche indicielle et de ses placements diversifiés.

  • Accès à des sociétés affichant un profil de croissance élevé investissant dans l’innovation au sein d’une solution à risque moyen

  • Corrélation plus faible avec l’ensemble du marché boursier que la plupart des autres indices boursiers américains

  • Frais peu élevés de 0,40 %, inférieurs à ceux de la plupart des autres fonds d’actions américaines (Série F)


Pouvez-vous donner aux lecteurs un aperçu de l’indice Nasdaq-100 et expliquer ce qui le différencie des autres indices boursiers américains?

MM : Nous considérons que l’indice Nasdaq-100 est un indice de référence sur la croissance des sociétés américaines à grande capitalisation, mais nous pensons qu’il s’agit aussi d’une référence pour mesurer la nouvelle économie du 21e siècle, puisqu’au sein des actions américaines, la croissance est en transition et passe des grandes entreprises industrielles du 20e siècle aux sociétés Internet et technologiques en croissance qui sont les chefs de file de l’avenir économique. De nombreux titres du Nasdaq-100 sont devenus des chefs de file mondiaux dans le secteur des technologies et sont à l’origine d’une grande partie de l’innovation actuelle favorisant les progrès technologiques. Le Nasdaq-100 suit ces sociétés novatrices de manière plus approfondie que tout autre indice général d’actions américaines à grande capitalisation, en donnant ainsi une exposition à l’innovation en tant que thème. Plus récemment, des sociétés comme Apple, Amazon, Google, Microsoft et Facebook ont remplacé bon nombre des géants de l’industrie et sont devenues les chefs de file des nouveaux secteurs technologiques de ce siècle.

Par conséquent, une grande partie de la croissance enregistrée par le Nasdaq-100 au cours de la dernière décennie trouve sa source dans son exposition sectorielle. Parce qu’il accorde la plus grande place aux sociétés de la nouvelle économie, l’indice surpondère le secteur des technologies de l’information. Il est exposé aux TI à hauteur de 50 % à 60 %, soit environ le double de leur exposition dans l’indice S&P 500. Les secteurs de la consommation et de la santé complètent ensuite l’indice. Ce sont les secteurs qui ont véritablement affiché la plus forte croissance des revenus pendant la dernière décennie. Le Nasdaq-100 est un indice hors services financiers; pour les investisseurs canadiens, il réduit donc la corrélation avec l’ensemble du marché canadien et procure des expositions dans des secteurs sous-pondérés au Canada.

J’entends beaucoup parler de l’« investissement dans l’innovation ». Dans quelle mesure l’indice Nasdaq-100 est-il exposé à des sociétés thématiques novatrices?

MM : Quantifier l’innovation est un point que nous aimons approfondir à propos du Nasdaq-100. Ces jours-ci, « innovation » est un mot quelque peu à la mode, mais nous prenons la question au sérieux. Nous l’abordons d’un point de vue analytique et nous soutenons que l’indice est vraiment axé sur l’innovation. Si vous cherchez une exposition pure à l’innovation en tant que thème, il s’agit d’une excellente façon d’obtenir ce type d’exposition. Nous pouvons quantifier l’innovation en examinant les états financiers pour voir les dépenses déclarées des entreprises en recherche et développement (R et D). Nous savons que l’investissement dans la R et D est un facteur clé de l’innovation et de la croissance économique. Les sociétés de l’indice Nasdaq-100 dépensent en moyenne presque deux fois plus en R et D que celles de l’indice S&P 500. Une autre façon de mesurer et de prévoir l’innovation consiste à examiner la valeur des brevets et la croissance des actifs incorporels détenus par une entreprise. Les sociétés du Nasdaq-100 représentent maintenant plus de 10 % de la valeur globale des brevets sur les 20 000 sociétés que nous avons analysées. Nous avons également déterminé 35 secteurs clés de technologies perturbatrices – par exemple, l’intelligence artificielle, les mégadonnées, l’apprentissage en profondeur, la cybersécurité; des secteurs à forte croissance du marché auxquels les investisseurs tentent d’être exposés; et, lorsque nous avons examiné l’indice Nasdaq-100, 58 sociétés, représentant plus de 80 % de l’indice, ont récemment déposé (au cours des 12 derniers mois) au moins un brevet dans l’un des 35 secteurs clés des technologies perturbatrices. Lorsque l’on élargit la réflexion sur les différents secteurs des technologies perturbatrices en tant que thèmes, on constate que beaucoup des sociétés de l’indice Nasdaq-100 figurent également dans d’autres indices thématiques liés aux innovations perturbatrices. Nous disposons donc de nombreuses données qui confirment que cet indice est vraiment une exposition pure à l’innovation.

Puisqu’il s’agit d’un indice axé sur une forte croissance et l’innovation, cela signifie-t-il que l’indice Nasdaq-100 est aussi plus volatil que d’autres solutions d’actions américaines à grande capitalisation?

MM : Je pense que les sociétés technologiques novatrices à forte croissance ont acquis la mauvaise réputation d’être des placements risqués à cause de ce qui s’est passé à la fin des années 1990 et au début des années 2000. Mais si l’on regarde la volatilité de l’indice Nasdaq-100 – la volatilité étant la mesure la plus pure du risque – par rapport à celle de l’indice S&P 500 au cours des 15 dernières années, la volatilité des deux indices a été très proche. En fait, l’an dernier, au plus fort de la crise boursière, le Nasdaq-100 a enregistré un recul moins important que l’indice S&P 500 et la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles pendant le marché baissier de mars et avril 2020. Tout au long de 2020, il a de fait enregistré une volatilité globale similaire, conforme à une tendance pluriannuelle. Il est donc intéressant de voir comment les choses ont évolué; les sociétés technologiques à grande capitalisation sont maintenant considérées comme plus sûres et plus défensives, compte tenu de la solidité de leurs bénéfices et de leurs revenus, et parce qu’un grand nombre d’entre elles sont maintenant bien capitalisées.

Nous avons vu comment la COVID-19 a vraiment accéléré le leadership de ces sociétés dans leurs secteurs respectifs et leur capacité à continuer d’afficher des taux de croissance extraordinaires. Ces sociétés ont réellement démontré qu’elles sont non seulement fondamentalement solides lorsque tout va bien, mais aussi qu’elles sont très stables dans un contexte de crise.

Bien, le Nasdaq-100 s’est bien comporté pendant la pandémie. Mais qu’en est-il à long terme?

MM : Au cours de la dernière décennie, tous les secteurs de la « vieille économie », comme les services publics pétrogaziers et les matières premières, sont restés à la traîne, voire se sont contractés. Ce sont les secteurs auxquels vous ne serez pas exposé avec l’indice Nasdaq-100.

En ce qui concerne le rendement, en examinant les taux de croissance annuels composés depuis 2003, on constate que les bénéfices des sociétés de cet indice ont progressé d’environ 20 % en moyenne sur 12 mois. C’est impressionnant; cela signifie que les 100 sociétés de l’indice ont enregistré, en moyenne, une croissance annuelle des bénéfices de 20 % ainsi qu’une croissance des revenus de 12 % et une croissance des dividendes de 25 %.

L’an dernier, l’indice Nasdaq-100 a été le seul indice général qui a enregistré à l’échelle mondiale une croissance du bénéfice par action positive sur 12 mois, en progressant de 4,5 % À titre de comparaison, l’indice S&P 500 a reculé de 18,4 % en 2020.

En bref, voici les raisons pour lesquelles les conseillers canadiens pourraient envisager d’investir dans l’indice Nasdaq-100 au moyen du Fonds FNB actions du NASDAQ 100 BMO :

  • Il offre une exposition au portefeuille de base donnant accès à la croissance ainsi qu’à l’innovation, et constitue une solution à risque moyen.
  • Il procure des avantages liés à la diversification, avec une corrélation inférieure au marché canadien comparativement à d’autres indices boursiers américains.
  • Ses frais sont peu élevés : 40 points de base (Série F).
  • En raison de son exposition à des sociétés novatrices, le Fonds FNB actions du NASDAQ 100 BMO est bien positionné pour tirer parti de la croissance à venir du marché boursier.


Pour en savoir plus sur le Fonds FNB actions du NASDAQ 100 BMO, communiquez avec votre représentant régional de BMO Gestion mondiale d’actifs.

Avis :

La présente communication constitue une source générale d’information. Elle n’est pas conçue comme une source de conseils en placement ou en fiscalité et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements particuliers ou les stratégies de négociation doivent être évalués en fonction de la situation de chaque investisseur. Il est recommandé aux particuliers de demander l’avis de professionnels compétents au sujet d’un placement précis.

Nasdaq-100 IndexMD est une marque déposée de Nasdaq, Inc. (qui représente, avec ses sociétés affiliées, les « Sociétés ») utilisée par le gestionnaire en vertu d’une licence. Les Sociétés ne se sont pas prononcées sur la légalité et le caractère opportun du fonds d’investissement. Les fonds d’investissement ne sont ni émis, ni cautionnés, ni vendus, ni promus par les Sociétés. Les sociétés ne donnent aucune garantie et n’assument aucune responsabilité à l’égard du fonds d’investissement.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire l’aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les taux de rendement indiqués sont les taux de rendement composés annuels historiques globaux pour la période mentionnée; ils tiennent compte de l’évolution de la valeur des parts et du réinvestissement de tous les montants distribués, mais non des ventes, des rachats, des distributions, ou des frais facultatifs ou de l’impôt payables par le porteur de parts, lesquels auraient réduit le rendement. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque qui comprend BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc. et BMO Asset Management Corp.

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

BMO Gestion mondiale d’actifs est l’appellation utilisée pour diverses sociétés affiliées de BMO Groupe financier, qui offrent des services de gestion de placement, de fiducie et de garde de titres. BMO Gestion mondiale d’actifs englobe BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements Inc. Certains des produits et services offerts sous le nom BMO Gestion mondiale d’actifs sont conçus spécifiquement pour différentes catégories d’investisseurs issus d’un certain nombre de pays et de régions, et peuvent ne pas être accessibles à tous les investisseurs. Les produits et les services sont offerts seulement aux investisseurs des pays et des régions où les lois et règlements applicables l’autorisent. BMO Groupe financier est une marque de service de la Banque de Montréal (BMO).

Les FNB BMO sont gérés et administrés par BMO Gestion d'actifs inc., une société de gestion de fonds d'investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir.

Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Les fonds d'investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d'investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds d'investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire l'Aperçu du FNB, l'Aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d'investissement pertinent avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d'investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB s'échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d'être changées ou éliminées.

BMO Société d’assurance-vie est l’émetteur du contrat d’assurance individuel à capital variable des fonds distincts de BMO dont il est question dans la notice explicative et le garant des dispositions de garantie qui y sont énoncées. La notice explicative du FPG de BMO et les dispositions de la police donnent tous les détails et ont préséance dans tous les cas. Les produits de FPG de BMO sont offerts par l’intermédiaire de BMO Assurance-vie, une entité juridique distincte de BMO Gestion mondiale d’actifs détenue en propriété exclusive par BMO Groupe financier. Les fonds distincts sont offerts à la vente par des personnes détenant les permis d’assurance appropriés seulement et ne sont pas considérés comme des fonds d’investissement. Les frais des fonds distincts sont plus élevés que ceux des fonds d’investissement, car ils comprennent des frais d’assurance pour garantir les dépôts à l’échéance ou au décès.