Passer au contenu principal

Gestion efficace du risque pour les retraités

Les Portefeuilles de retraite BMO offrent une solution sans tracas qui permet aux retraités d’obtenir ce dont ils ont besoin : un potentiel de croissance, des rendements plus constants et une meilleure protection du capital.

Octobre 2021

Photo of Mark Raes

Mark Raes

directeur général et chef - Produits, BMO Gestion mondiale d’actifs

Lire la biographie

Principaux points à retenir

  • Le taux d’inflation a atteint 4,4 % au pays en septembre dans la foulée du renchérissement de l’essence
  • En détenant des actions dont le dividende augmente au fil des ans, on se protège contre les affres de l’inflation
  • Réduire la volatilité du portefeuille en recourant à des stratégies de décaissement et de placements en actions à faible risque
  • Optimiser les titres à revenu fixe à l’aide d’une duration plus courte et d’une exposition accrue aux titres non gouvernementaux

À l’heure où la menace de l’inflation et de la volatilité des marchés inquiète les retraités, les conseillers doivent relever le défi de protéger les placements tout en favorisant la croissance.

La plupart des fonds sur le marché sont conçus en tant que stratégies d’accumulation à long terme. Or les Portefeuilles de retraite BMO se démarquent, car ils répondent aux besoins de décaissement des actifs pour les conseillers soucieux de faire fructifier le capital de leurs clients retraités tout en atténuant le risque.

1. On nous dit que l’inflation élevée sera « temporaire », mais elle pourrait prendre trois mois ou encore trois ans à disparaître. À quoi vous font penser les données économiques?

MR Les mesures de l’inflation traditionnelles sont élevées en 2021, mais il fallait s’y attendre à cause de la pandémie mondiale. Lorsque les gens disent « temporaire », c’est qu’ils croient que l’offre rattrapera la demande maintenant que les campagnes de vaccination ont été lancées. Nous sommes toutefois aux prises avec des perturbations persistantes de la chaîne d’approvisionnement imputables surtout aux travailleurs déplacés. L’inflation risque de perdurer pour une autre raison : en effet, la Réserve fédérale américaine a déclaré qu’elle ciblerait 2 % au lieu de « contenir » l’inflation sous ce niveau. Elle s’attend donc à ce que sa cible soit dépassée. Cette déclaration envoie un signal très clair au marché. Le taux d’inflation ayant atteint 4,4 % au pays le mois dernier, des signes d’inflation apparaissent dans notre vie personnelle. Par exemple, toute personne qui a récemment rempli son réservoir d’essence ou fait un tour à l’épicerie aura remarqué que les prix commencent à monter.

Si l’inflation devait rester élevée, elle préoccupera les conseillers qui investissent dans les fonds équilibrés axés sur les titres à revenu fixe ou dans les fonds d’obligations traditionnels. N’oubliez pas que les rendements réels sont calculés comme les taux des coupons moins l’inflation, ce qui signifie que l’inflation à long terme pourrait éroder la valeur future des coupons. Les Portefeuilles de retraite BMO visent à protéger activement le capital à l’aide de volets de réduction du risque, à la fois pour les actions et (tout particulièrement dans le cas des retraités) les titres à revenu fixe.

2. Comment les Portefeuilles de retraite BMO facilitent-ils la gestion des risques dans un contexte de hausse des taux?

MR La façon la plus facile de composer avec l’inflation est d’investir de manière à obtenir une exposition aux actions. En effet, lors d’une période d’inflation raisonnable, et non d’inflation galopante, le marché boursier se porte plutôt bien, car une inflation faible à modérée suppose une économie en expansion où les bilans, les bénéfices et les flux de trésorerie des sociétés se portent bien. Étant donné que les sociétés ont tendance à majorer les dividendes lorsque les bénéfices augmentent, les actions protègent mieux que les obligations les investisseurs axés sur le revenu et aux prises avec l’inflation. Pensez-y ainsi : plus vos clients s’inquiètent à propos de l’inflation, moins ils estiment que les titres à revenu fixe sont attrayants par rapport aux actions. Les Portefeuilles de retraite BMO investissent, entre autres placements, dans des actions à faible risque au moyen de véhicules tels que les FNB de qualité à faible volatilité, de sorte que vos clients ne seront pas totalement exposés à la volatilité des marchés.

Nous avons également un volet de réduction du risque lié aux titres à revenu fixe, qui permet d’obtenir une duration plus courte et une exposition accrue aux titres non gouvernementaux qu’un fonds d’obligations misant sur l’ensemble du marché. Du côté obligataire, cela procure aux portefeuilles une certaine protection contre l’inflation. Par contre, nous ne voulons évidemment pas laisser le fonds vulnérable à la hausse des taux d’intérêt. Il faut donc trouver un équilibre entre les durations longue et courte. Si vous prévoyez que la Fed sera favorable à un resserrement du crédit l’an prochain et qu’elle s’efforcera d’aplatir la courbe des taux, vous voudrez peut-être choisir moins de titres à duration courte. D’un autre côté, si l’inflation, la hausse des taux et l’accentuation de la courbe vous inquiètent, vous pourriez choisir le volet des titres à revenu fixe, qui contribue grandement à gérer le risque de baisse. Cela dit, ce fonds ajoute un certain risque en recourant davantage aux titres non gouvernementaux et en attribuant une part de 30 % aux obligations notées BBB. Le taux plus élevé des obligations de sociétés contribue à atténuer l’impact de la montée des taux d’intérêt. Nous avons constaté qu’il s’agit d’un point idéal pour les titres à revenu fixe, car il existe des taux plus élevés dans le segment des titres de catégorie investissement. Il n’est donc pas nécessaire de trop sacrifier la qualité pour profiter de ces taux.

3. Quels sont les avantages d’une solution de retraite prête à l’emploi?

MR Songez à tout ce qui se trouve sous le capot. Le rééquilibrage est un avantage évident, tout comme la stratégie d’options utilisée dans le volet de réduction du risque lié aux actions, lorsque nous vendons une part du rendement excédentaire des titres afin de protéger le portefeuille contre les replis des marchés. Un conseiller pourrait exécuter lui-même toutes les opérations, mais il a avantage à se concentrer plutôt sur ses clients que sur la renégociation d’options. Les coûts sont un autre facteur. Il peut être onéreux de construire un portefeuille diversifié à l’échelle mondiale et protégé par des instruments dérivés au moyen d’opérations individuelles. Au lieu de cela, vous pouvez obtenir un accès tout-en-un aux marchés nationaux, américains, internationaux et émergents, où vous trouverez les séries et les options d’achat idéales pour les retraités canadiens.

4. Comment les portefeuilles peuvent-ils créer un équilibre entre la protection contre les pertes et la production de revenu?

MR Nos portefeuilles sont offerts en trois versions – équilibré, revenu et conservateur – afin de les harmoniser avec le profil de risque du client. Vous pouvez ainsi choisir la solution qui convient le mieux à ses besoins en matière de croissance du portefeuille. Ça sera votre première victoire. Deuxièmement, aucun des trois volets mentionnés ci-dessus ne vous procure une exposition complète au marché. Cela pourrait rassurer les clients retraités qui puisent dans leur portefeuille et s’inquiètent de la contraction de leur capital. L’époque où les retraités pouvaient financer leur train de vie simplement en achetant une obligation à 10 ans et en en encaissant les coupons est révolue. Ce n’est plus possible, à moins qu’ils ne veuillent gagner que 1 % ou 2 % avant impôts. Il faut donc privilégier quelque peu le revenu et la croissance. Je dois ajouter que les portefeuilles sont conçus pour être autonomes, mais un conseiller pourrait ajouter des positions satellites pour orienter l’exposition globale à l’aide de titres individuels, de FNB ou d’autres fonds.

5. Une dernière question. Nous aimerions terminer en vous demandant de recommander des livres qui ont influé sur votre façon de penser. Que proposeriez-vous aux conseillers qui nous écoutent?

MR Un livre sur les affaires qui a retenu mon attention était Billion Dollar Whale de Tom Wright et Bradley Hope. C’est un très bon bouquin qui aborde la façon dont le système financier a été dupé par un investisseur sans scrupules. Mon choix d’intérêt général, cependant, est Parler aux inconnus de Malcolm Gladwell. Il s’agit d’un regard captivant sur la façon dont nos perceptions des autres se forment et sur ce que nous pouvons faire pour surmonter les hypothèses que nous formulons inconsciemment.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce qui englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp., BMO Asset Management Limited et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire l’aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MD/MC Marque de commerce déposée / marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

BMO Gestion mondiale d’actifs est l’appellation utilisée pour diverses sociétés affiliées de BMO Groupe financier, qui offrent des services de gestion de placement, de fiducie et de garde de titres. BMO Gestion mondiale d’actifs englobe BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements Inc. Certains des produits et services offerts sous le nom BMO Gestion mondiale d’actifs sont conçus spécifiquement pour différentes catégories d’investisseurs issus d’un certain nombre de pays et de régions, et peuvent ne pas être accessibles à tous les investisseurs. Les produits et les services sont offerts seulement aux investisseurs des pays et des régions où les lois et règlements applicables l’autorisent. BMO Groupe financier est une marque de service de la Banque de Montréal (BMO).

Les FNB BMO sont gérés et administrés par BMO Gestion d'actifs inc., une société de gestion de fonds d'investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir.

Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Les fonds d'investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d'investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds d'investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire l'Aperçu du FNB, l'Aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d'investissement pertinent avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d'investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB s'échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d'être changées ou éliminées.

BMO Société d’assurance-vie est l’émetteur du contrat d’assurance individuel à capital variable des fonds distincts de BMO dont il est question dans la notice explicative et le garant des dispositions de garantie qui y sont énoncées. La notice explicative du FPG de BMO et les dispositions de la police donnent tous les détails et ont préséance dans tous les cas. Les produits de FPG de BMO sont offerts par l’intermédiaire de BMO Assurance-vie, une entité juridique distincte de BMO Gestion mondiale d’actifs détenue en propriété exclusive par BMO Groupe financier. Les fonds distincts sont offerts à la vente par des personnes détenant les permis d’assurance appropriés seulement et ne sont pas considérés comme des fonds d’investissement. Les frais des fonds distincts sont plus élevés que ceux des fonds d’investissement, car ils comprennent des frais d’assurance pour garantir les dépôts à l’échéance ou au décès.