Passer au contenu principal

Mises à jour hebdomadaires de Larry Berman

Semaine du 26 avril 2021


En ce qui concerne la participation et la protection, M. Berman conserve un certain niveau de protection (options de vente sur la valeur de l’indice S&P [entre 3875 et 3500]). Dans l’ensemble, il s’attend toujours à une autre poussée vers des valorisations encore plus élevées. Actuellement, les mandats participent pleinement aux hausses, car il n’a vendu aucune option d’achat sur le portefeuille. Il les étudie en ce moment pour créer une protection supplémentaire compte tenu de la progression du marché cette année.

  • ÉQUIL. : Ajout d’une exposition au INDA et suppression de la moitié de l’exposition de change à la région EAEO avec la vente du ZEA et l’achat du ZDM. Taux de rotation des obligations à long terme : 200 % en avril. La duration des obligations a clôturé légèrement en hausse par rapport à la semaine précédente, mais elle a atteint un creux de 7 et un sommet de 11 pendant la semaine. Les rendements obligataires ont considérablement chuté et notre position à long terme a été réduite en conséquence dans le cadre d’une gestion active axée sur la duration.
  • CROIS. : Nous avons effectué un transfert tactique axé sur les devises en passant du ZEA au ZDM sur la moitié de notre exposition. Ajout du INDA en raison de l’exposition à la croissance à long terme et réduction de l’exposition aux grandes capitalisations américaines surévaluées (ZSP).
  • DIV : Passage du ZDI au ZDH en raison de la faiblesse du dollar canadien avant l’annonce par la BdC d’une modification de l’exposition aux devises. L’exposition à l’or a été réduite, comme prévu, en raison de la vigueur et de la hausse de la pondération des marchés émergents, les dividendes en provenance des marchés émergents étant considérés comme une bonne source de croissance relative.


Semaine du 19 avril 2021


En ce qui concerne la participation et la protection, M. Berman conserve un certain niveau de protection (options de vente sur la valeur de l’indice S&P [entre 3875 et 3500]). Actuellement, les mandats participent pleinement aux hausses, car il n’a vendu aucune option d’achat sur le portefeuille. Il les examine en ce moment pour créer une protection supplémentaire, compte tenu de la progression du marché cette année.

  • ÉQUIL. : Les taux obligataires ont considérablement chuté la semaine dernière et notre position à long terme a été réduite en conséquence dans le cadre d’une gestion active axée sur la duration.
  • CROIS. : Ajout lié à la relance de l’énergie au moyen de l’achat du XLE et de la vente du ZSP. Légère réduction des actions aurifères (ZGD) en raison de leur vigueur; le rapport risque/rendement reste très prometteur.
  • DIV : Réduction de l’exposition au dollar américain au-dessus de 1,26, car nous prévoyons une autre baisse sous 1,24 au cours des prochaines semaines. Réduction de l’exposition à l’or comme prévu en raison de sa vigueur, et augmentation de l’exposition aux marchés émergents et à l’Europe.


Semaine du 12 avril 2021


M. Berman a apporté les changements suivants à la base des mandats tactiques. En ce qui concerne la participation et la protection, M. Berman conserve un certain niveau de protection (options de vente sur la valeur de l’indice S&P [entre 3875 et 3500]). Actuellement, les mandats participent pleinement aux hausses, car il n’a vendu aucune option d’achat sur le portefeuille. Il les étudie en ce moment afin de créer une protection supplémentaire, compte tenu de la progression du marché cette année.

  • ÉQUIL. : Ajout à la couverture en $ US contre le risque de change la semaine dernière, en remplaçant le ZSP par le ZUE. De plus, ajout du XLE, secteur de l’énergie, et d’une exposition aux marchés émergents, car ils ont atteint notre cible d’achat relative. Augmentation de la duration des titres à revenu fixe en misant sur la faiblesse.
  • CROIS. : Cette semaine, nous avons fortement réduit notre exposition au dollar américain, au-dessus de 1,26, et nous prévoyons un autre recul à 1,23, où l’exposition au dollar américain sera de nouveau plus attrayante (réduction du ZSP et ajout du ZUE). Nous avons vendu une partie de l’exposition à l’indice S&P 500 pour ajouter 1 % dans l’énergie (le XLE a subi une correction relative de 15 % ces dernières semaines).
  • DIV : Nous avons encore accru l’exposition aux marchés émergents par rapport aux autres régions. La semaine dernière, l’exposition aux sociétés aurifères a été réduite à cause de l’amélioration de la vigueur relative. De plus, nous avons légèrement réduit notre exposition au dollar américain la semaine dernière en remplaçant le ZPAY par le ZPAY-F.


Semaine du 5 avril 2021


M. Berman a apporté quelques changements aux mandats tactiques de base la semaine dernière. En ce qui concerne la participation et la protection, M. Berman conserve un certain niveau de protection (options de vente sur la valeur de l’indice S&P [entre 3875 et 3500]). Actuellement, les mandats participent pleinement aux hausses, car il n’a vendu aucune option d’achat sur le portefeuille.

  • ÉQUIL. : Augmentation et réduction de la duration de nouveau (TLT). Amélioration du coût moyen de la position et recherche d’occasions qui découlent de la volatilité extrême des titres à revenu fixe. Exposition aux actions américaines assorties d’une couverture de change en remplaçant le ZSP par le ZUE.
  • CROIS. : Couverture d’une partie de notre exposition aux actions américaines en réduisant une partie de la pondération du ZSP en faveur de celle du ZUE. Nous avons rétabli l’exposition au ZMT que nous avions réduite en raison des surachats.
  • DIV : Nous continuons d’accroître l’exposition aux marchés émergents par rapport aux autres régions.


Semaine du 29 mars 2021


M. Berman a apporté quelques changements aux mandats tactiques de base la semaine dernière. En ce qui concerne la participation et la protection, M. Berman conserve un certain niveau de protection (options de vente sur la valeur de l’indice S&P [entre 3875 et 3500]). Actuellement, les mandats participent pleinement aux hausses, car il n’a vendu aucune option d’achat sur le portefeuille.

  • ÉQUIL. : Réduction du EMLC, puis rachat à un cours environ 2 % plus faible. Négociation de la duration (TLT) plusieurs fois la semaine dernière ajoutant environ 5 points de base de valeur. Ajout au secteur mondial de l’exploitation minière (ZMT), en baisse la semaine dernière.
  • CROIS. : Rétablissement de notre exposition au secteur mondial de l’exploitation minière (ZMT), qui a reculé d’environ 15 % par rapport aux sommets atteints récemment. Nouvelle réduction de l’exposition au Japon, suite à la nouvelle accélération des achats de FNB.
  • DIV : Réduction du ZWU la semaine dernière et ajout au AMLP, pipelines américains, en raison de la correction dans le secteur américain de l’énergie. Ajout au secteur mondial de l’exploitation minière (ZMT) en raison de la baisse de la semaine dernière.


Semaine du 22 mars 2021


M. Berman a apporté quelques changements aux mandats tactiques de base la semaine dernière. En matière de participation et de protection, il conserve une protection (options de vente sur la valeur de l’indice S&P [entre 3875 et 3500]). Actuellement, les mandats participent pleinement aux hausses, car il n’a vendu aucune option d’achat sur le portefeuille.

  • ÉQUIL. : La semaine dernière, nous avons vendu une partie du EMLC et ajouté le TLT en raison de l’important soutien technique. Vente de l’indice S&P 500 et ajout d’une exposition aux actions chinoises de catégorie A.
  • CROIS. : Vente de l’indice S&P 500 pour ajouter une pondération initiale de 1 % à la Chine, ce qui étoffe la pondération globale des marchés émergents.
  • DIV : La semaine dernière, légère réduction du secteur aurifère suite au rebond (cible de 20 % pour l’instant). De plus, ajout des marchés émergents en raison de la faiblesse relative.


Semaine du 15 mars 2021


M. Berman a apporté quelques changements au cœur des trois mandats tactiques, qui sont en mode défensif, avec une superposition de participation et de protection. Il continue de maintenir un niveau de protection (protection contre le risque de baisse, entre 3875 et 3500; soit 10 % de l’indice S&P 500).

  • ÉQUIL. : Actions – Achat du ZEM. Les placements de base en actions dépassent maintenant 60 %. Titres à revenu fixe – Gestion active de la duration. Vente du ZPR pour ajouter de la duration dans le TLT.
  • CROIS. : Actions – Ajout de 5 % aux marchés émergents (ZEM) cette semaine et vente du marché américain (ZSP). Réduction des petites capitalisations du R.-U. (EWUS) pour augmenter les grandes capitalisations du R.-U. (EWU).
  • DIV : Aucune opération la semaine dernière. Le ZEM a déjà une position dans le mandat.


Semaine du 8 mars 2021


M. Berman a apporté un certain nombre de changements aux trois mandats tactiques. Il maintient toujours un niveau de protection (protection contre le risque de baisse; entre 3875 et 3500, soit 10 % de l’indice S&P 500).

  • ÉQUIL. : Actions – ajout de l’indice S&P 500 (5 %), de l’énergie propre (ZCLN), de la marijuana médicale (HMMJ), des métaux de base mondiaux (ZMT) et du Brésil (EWZ). La pondération cible des actions américaines et EAEO de base est maintenant de 55. Titres à revenu fixe – Gestion active de la duration; prolongation de celle-ci, puisque les taux de rendement ont testé le soutien clé (réduction du ZPR pour ajouter de la duration avec le TLT). Achat de titres de créance des marchés émergents mondiaux (EMLC).
  • CROIS. : Ajout du ZMT, de l’énergie et des mines (EWZ), de l’énergie propre (ZCLN), de la marijuana médicale (HMMJ); nouvelle position dans la cybersécurité (CIBR). Nous avons réalisé un demi-bénéfice sur notre exposition équipondérée aux États-Unis (RSP) et avons ramené celle-ci à la pondération selon la capitalisation boursière de l’indice S&P (plus de 500 pdb d’alpha liés à cette opération).
  • DIV : Vente d’une partie du ZWU, ajout du ZUD pour accroître le potentiel de croissance, tout en maintenant le rendement en dividendes. L’OPEP+ a surpris le marché cette semaine; le mandat s’est allégé dans le secteur en prévision d’une augmentation de l’offre. Le dollar canadien en a profité, ce qui a nui cette semaine, en raison du repli de l’euro par rapport au dollar américain après la ruée vers les valeurs sûres.


Semaine du 1 mars 2021


M. Berman a apporté quelques changements au mandat de base la semaine dernière. Ces changements sont principalement liés aux marchés obligataires et à la possibilité que la hausse des taux pousse le FOMC à exercer un contrôle sur la courbe des taux plus tard cette année. Voir les changements ci-dessous. En ce qui concerne la participation et la protection, M. Berman conserve un certain niveau de protection (options de vente sur la valeur de l’indice S&P [entre 3875 et 3500]), ce qui contribuera à atténuer le risque que le marché obligataire exerce des pressions sur le marché boursier. Actuellement, les mandats participent pleinement aux hausses, car il n’a vendu aucune option d’achat sur le portefeuille.

  • ÉQUIL. : Vente du ZCB pour acheter le ZST. Réduction du risque de crédit et de la duration, mais le TLT a été étoffé pour compenser. Remplacement de toutes les obligations à long terme par le TLT pour une gestion plus active de la duration.
  • CROIS. : Sur le plan tactique, la moitié du ZMT a été vendue parce que l’activité de la reflation sature le marché. Réinvestissement du produit dans le RSP (Equal Weight S&P 500 ETF). L’Equal Weight S&P a surpassé l’indice S&P à pondération neutre de plus de 350 pdb cette année.
  • DIV : Aucune opération.


Semaine du 22 février 2021


M. Berman a apporté un certain nombre de changements aux mandats la semaine dernière – il a augmenté le bêta de base dans les trois mandats. (Un sommaire se trouve ci-dessous.) De plus, il conserve un certain niveau de protection (options de vente sur la valeur de l’indice S&P [entre 3875 et 3500]). Actuellement, les mandats participent pleinement aux hausses, car il n’a vendu aucune option d’achat sur le portefeuille. Il poursuit une gestion tactique de ses placements ainsi que du degré de participation et de protection.

  • ÉQUIL. : Vente du ZPAY, ZWP, ZWC, ZWU; achat du ZSP, ZEA
  • CROIS. : Vente du ZPAY, ZWP; achat du ZSP, ZEA
  • DIV : Vente du ZWP; achat du ZDI




Semaine du 15 février 2021

M. Berman maintient sa participation et sa protection.

  • Pour ce qui est de la participation, le bêta de base correspond à celui de la semaine dernière : Le bêta de base du Fonds FNB mondial de croissance gestion tactique est de 71 %, le bêta de base du Fonds FNB dividendes gestion tactique est de 62 %, le bêta de base du Fonds FNB équilibré gestion tactique est de 26 %.
  • Pour ce qui est de la protection, le portefeuille est partiellement couvert, entre 3875 et 3500.

Les opérations de la semaine comprennent des ajustements dans les trois mandats tactiques :

  • Équilibré gestion tactique Légère augmentation de la pondération de ZPR et de TLT.
  • Croissance gestion tactique Augmentation progressive de la pondération des marchés émergents et des marchés asiatiques.
  • Dividendes gestion tactique Réduction de la pondération de ZWU pour financer l’augmentation de la pondération de titres versant des dividendes des marchés émergents.




MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

BMO Gestion mondiale d’actifs est l’appellation utilisée pour diverses sociétés affiliées de BMO Groupe financier, qui offrent des services de gestion de placement, de fiducie et de garde de titres. BMO Gestion mondiale d’actifs englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp., BMO Asset Management Limited et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO. Certains des produits et services offerts sous le nom BMO Gestion mondiale d’actifs sont conçus spécifiquement pour différentes catégories d’investisseurs issus d’un certain nombre de pays et de régions, et peuvent ne pas être accessibles à tous les investisseurs. Les produits et les services sont offerts seulement aux investisseurs des pays et des régions où les lois et règlements applicables l’autorisent. BMO Groupe financier est une marque de service de la Banque de Montréal (BMO).

Les FNB BMO sont gérés et administrés par BMO Gestion d'actifs inc., une société de gestion de fonds d'investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir.

Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Les fonds d'investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d'investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds d'investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire l'Aperçu du FNB, l'Aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d'investissement pertinent avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d'investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB s'échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d'être changées ou éliminées.

BMO Société d’assurance-vie est l’émetteur du contrat d’assurance individuel à capital variable des fonds distincts de BMO dont il est question dans la notice explicative et le garant des dispositions de garantie qui y sont énoncées. La notice explicative du FPG de BMO et les dispositions de la police donnent tous les détails et ont préséance dans tous les cas. Les produits de FPG de BMO sont offerts par l’intermédiaire de BMO Assurance-vie, une entité juridique distincte de BMO Gestion mondiale d’actifs détenue en propriété exclusive par BMO Groupe financier. Les fonds distincts sont offerts à la vente par des personnes détenant les permis d’assurance appropriés seulement et ne sont pas considérés comme des fonds d’investissement. Les frais des fonds distincts sont plus élevés que ceux des fonds d’investissement, car ils comprennent des frais d’assurance pour garantir les dépôts à l’échéance ou au décès.