Passer au contenu principal

Comment guider vos clients pendant une récession

Récession. Un mot presque tabou qui préoccupe bien des gens ces jours-ci. Comme les opinions divergent sur la situation actuelle du cycle du marché, comment les conseillers peuvent-ils parler à leurs clients des divers résultats possibles, d’un « atterrissage brutal » à un « atterrissage en douceur » et tout ce qui se situe entre les deux? François Lachance, directeur général de la distribution aux intermédiaires chez BMO Gestion mondiale d’actifs au Québec, examine trois scénarios de conversation avec des clients.

Septembre 2022

Photo of Francois Lachance

Francois Lachance

Directeur général - Distribution aux intermédiaires, Québec

Trois stratégies pour trois scénarios différents

Les conseillers connaissent bien les récessions. Mais il n’est pas surprenant qu’au cours des derniers mois, le sujet soit devenu un point sensible pour les clients. Alors que les analystes se demandent si une récession approche, ou si elle est déjà arrivée, les professionnels en placement à qui je parle sont naturellement inquiets. La plupart d’entre nous dans le domaine pensent à long terme; nous croyons, en nous fondant sur les précédents, que les marchés sont résilients. À court terme, toutefois, la situation est différente, et les conseillers cherchent des moyens de transmettre un message positif afin de calmer leurs clients et les aider à garder le cap, en dépit de la situation volatile.

Les deux questions les plus courantes que j’entends concernent les perspectives. Premièrement, les clients s’intéressent au rendement historique, c’est-à-dire au temps qu’il faut aux marchés pour qu’ils se remettent d’une récession. Deuxièmement, les conseillers veulent connaître les prévisions de notre équipe Solutions d’investissement multiactif (ESIM), qui se spécialise dans l’analyse exhaustive du marché, afin de pouvoir utiliser cette information dans le cadre de conversations continues. Toutefois, même à l’aide de données et de commentaires d’experts, les opinions peuvent diverger — s’agira-t-il d’un « atterrissage en douceur » ou d’un ralentissement long et pénible? Donner une opinion réfléchie et neutre sur le plan émotionnel est un enjeu important pour la réussite d’un professionnel en placements. Il peut toutefois s’avérer difficile de s’y retrouver parmi les nombreuses possibilités et de recommander les bonnes solutions en fonction de différentes tolérances au risque.

Conseil de pro :

Pour plus de renseignements sur les rendements historiques du marché, ainsi que d’autres observations clés, consultez notre document explicatif convivial pour les clients – Trois raisons de conserver ses placements.

Je vais examiner ici trois scénarios hypothétiques avec trois types clients aux perspectives différentes — baissières, haussières et neutres — et je donnerai quelques points de discussion clés pour chacun.

N’oubliez pas : il ne s’agit pas d’anticiper le marché, mais de participer au marché.

Conversation no 1 avec le client aux perspectives baissières

Si nous subissons un « atterrissage brutal », ou si un client est persuadé que c’est ce qui va se produire, un conseiller peut aborder la conversation en deux étapes.

Premièrement, réitérez l’importance de maintenir vos placements, même en période de récession. Bien que la conjoncture économique soit nébuleuse pour bien des investisseurs, elle n’est pas sans précédent. Lorsque les marchés deviennent volatils, la plupart des investisseurs ont tendance à réagir de façon excessive et à vendre au mauvais moment, ce qui cause des pertes importantes. À long terme, toutefois, les marchés sont résilients et les investisseurs qui ont conservé leurs placements récupéreront leurs pertes et accroîtront leur patrimoine. N’oubliez pas : il ne s’agit pas d’anticiper le marché, mais de participer au marché.

Deuxièmement, recommandez des stratégies adaptées aux perspectives baissières du client. S’ils croient que des temps difficiles s’en viennent, vous pouvez leur dire que certains facteurs de placement sont conçus pour ce type de scénario, et que des ralentissements passés les ont validés. Deux solutions défensives à envisager incluent les produits à faible volatilité et à dividendes plus élevés. L’approche « soyez payé pour attendre » répond aux principales préoccupations des clients, les dividendes procurant un revenu, tandis que les placements à faible volatilité permettent de traverser plus facilement les turbulences du marché.

Conseil de pro :

Pour de plus amples renseignements sur les dangers de rater les meilleurs jours du marché, consultez ce document utile.

Conversation no 2 avec le client aux perspectives neutres

Si vous ou vos clients prévoyez une récession moins « grave », vous n’êtes pas seuls. Compte tenu de la tendance des marchés à rebondir plus tôt qu’on pourrait le penser, c’est le résultat qui semble le plus probable. Comme les recherches ont démontré l’extrême difficulté d’anticiper le marché, un fait qui mérite d’être mentionné à vos clients dans tous les scénarios, les solutions de placement qui incluent le « meilleur des deux mondes », dans le but d’optimiser le rendement ajusté en fonction du risque sont susceptibles de plaire au plus grand nombre d’investisseurs.

L’une des stratégies à envisager est celle « de l’haltère ». En combinant quelques positions défensives, comme une solution de dividendes ou à faible volatilité, avec une composante de croissance comme la qualité, un investisseur a l’occasion de profiter d’une hausse du marché, tout en se protégeant contre la possibilité d’une récession.

Conseil de pro :

L’application Le Portrait global de BMO est une autre ressource pratique. Elle offre une perspective historique dans un format interactif facile à utiliser.

Conversation no 3 avec le client aux perspectives haussières

Compte tenu des récents commentaires de Jerome Powell, président de la Réserve fédérale américaine, selon lesquels les taux d’intérêt élevés persisteront probablement jusqu’en 2023, y a-t-il encore lieu de faire preuve d’une disposition à la hausse? À moyen et à long terme, absolument. Beaucoup d’investisseurs ont un horizon temporel assez long : ils ne pensent pas en années, mais en décennies. Pour ces clients, la meilleure approche pourrait être de s’en tenir à la croissance. Mais ils doivent absolument comprendre qu’une mauvaise passe risque de frapper les marchés à court terme.

Pour les investisseurs optimistes ou ceux qui ont du temps à revendre, une stratégie à prendre en compte est une combinaison de qualité de croissance, comme le BMO Fonds FNB mondial de qualité, et d’un véhicule comme le BMO Portefeuille FNB croissance pour obtenir un bêta neutre. Des stratégies plus volatiles peuvent aussi être logiques, pourvu que vous soyez en mesure de démontrer que le rendement potentiel justifie le risque. Les options à forte composante technologique comme le BMO Fonds FNB actions du Nasdaq 100 (composé d’une superposition de devises pour réduire l’exposition au risque) ou les solutions d’énergie renouvelable comme le BMO Fonds FNB actions du secteur énergie propre peuvent convenir aux clients à la recherche de stratégies agressives.

Présenter les défis à l’avance donne au conseiller une meilleure chance de convaincre un client de s’en tenir au plan.

Trois solutions clés pour l’environnement actuel

Parfois, un client peut demander : que se passera-t-il si vous vous trompez? Que se passera-t-il si les marchés contournent vos prédictions? La plupart des conseillers que je connais aimeraient qu’on leur pose cette question, car elle indique non seulement qu’un client est engagé et intéressé, mais elle permet aussi d’expliquer exactement à quoi ressemblerait la pire éventualité. En parcourant les données historiques, comme les pires récessions et le temps qu’il a fallu aux marchés pour en rebondir, vous pouvez vraiment faire ressortir les avantages de conserver vos placements. Présenter les défis à l’avance donne au conseiller une meilleure chance de convaincre un client de s’en tenir au plan.

Le temps qu’une récession soit officiellement annoncée, ses effets se sont déjà fait sentir en grande partie, parce que les attentes font partie du marché. Cela peut en faire le bon moment pour recommencer à faire travailler l’argent. En tenant compte de tous les scénarios possibles, une question que je reçois souvent de conseillers est la suivante : quelle est la meilleure solution pour mes clients? Certains semblent croire qu’il faut choisir un placement en particulier et ne jamais hésiter. Je pense que cette perspective est en train de changer, car il est tout à fait logique de faire une rotation entre des secteurs, des facteurs et des répartitions géographiques qui se portent habituellement bien dans ce genre d’environnement.

Personne ne sait de manière infaillible si nous sommes à la fin du cycle du marché ou au début d’une récession, mais en combinant les stratégies pour ces deux possibilités, vous pouvez aider vos clients à se préparer à diverses conclusions probables. Les solutions que nous recommandons le plus souvent sont celles qui mettent l’accent sur la qualité, la faible volatilité, et les dividendes améliorés. Comme toujours, il est essentiel de rester dans l’esprit de vos clients et de les encourager à maintenir leurs placements.

Les solutions de BMO que vous pourriez envisager pour ce type d’approche à trois volets sont notamment les suivantes :


BMO Fonds FNB mondial de qualité
BMO Fonds FNB d’actions canadiennes à faible volatilité
BMO Fonds FNB d’actions américaines à faible volatilité
BMO Fonds FNB vente d'options d'achat couvertes de sociétés américaines à dividendes élevés
BMO Fonds FNB vente d’options d’achat couvertes de sociétés canadiennes à dividendes élevés

Conseil de pro :

Sujet du mois de septembre : Récession

La récession n’est plus seulement un facteur de risque hypothétique, mais une possibilité très réelle. Voici quelques ressources supplémentaires pour aider les conseillers et les clients à faire face à un ralentissement économique.

Coin des GP : Évaluer les risques d’une récession

Document explicatif convivial pour le client : Trois raisons de conserver ses placements

Veuillez communiquer avec votre représentant des ventes BMO Gestion mondiale d’actifs pour obtenir de l’aide et des conseils.


1 Par rapport à un placement qui génère un montant équivalent de revenus d’intérêts.

BMO Portefeuille FNB actions de croissance

BMO Fonds FNB actions du Nasdaq 100

BMO Fonds FNB actions du secteur énergie propre

BMO Fonds FNB mondial de qualité

BMO Fonds FNB d’actions canadiennes à faible volatilité

BMO Fonds FNB d’actions américaines à faible volatilité

BMO Fonds FNB vente d'options d'achat couvertes de sociétés américaines à dividendes élevés

BMO Fonds FNB vente d’options d’achat couvertes de sociétés canadiennes à dividendes élevés

Information :

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce qui englobe BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements inc.

Tout énoncé qui dépend nécessairement d’événements futurs peut constituer un énoncé prospectif. Les énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de rendement. Ils supposent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Bien que ces énoncés soient fondés sur des hypothèses jugées raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne différeront pas de manière importante des résultats attendus. L’investisseur ne devrait pas s’y fier indûment. En ce qui concerne tout énoncé prospectif, l’investisseur devrait examiner attentivement les facteurs de risque décrits dans le plus récent prospectus simplifié.

Le présent article est fourni à titre informatif. Les renseignements qui figurent dans le présent article ne constituent pas ni ne visent à remplacer des conseils sur les placements, sur les impôts ou sur les questions d’ordre juridique. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de placement de la personne et des conseils professionnels doivent être obtenus dans toutes les circonstances.

Les opinions exprimées par la personne représentent son évaluation des marchés au moment de la publication. Ces opinions peuvent changer en tout temps et sans préavis. Les renseignements fournis dans le présent document ne constituent pas une sollicitation d’une offre d’achat ou d’une offre de vente de titres et ne doivent pas être considérés comme des conseils en matière de placements. Le rendement passé n’est pas garant des résultats futurs. Cette communication est fournie à titre informatif seulement.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements inc., société de gestion de fonds d’investissement et entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds communs de placement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire l’aperçu du fonds ou le prospectus de l’organisme de placement collectif concerné avant d’investir. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas nécessairement indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et peuvent être modifiées ou éliminées.

Pour obtenir un sommaire des risques associés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez vous reporter au prospectus.

Les distributions ne sont pas garanties et peuvent fluctuer. Les taux de distribution peuvent changer sans préavis (à la hausse ou à la baisse) selon la situation du marché. Le versement des distributions ne doit pas être confondu avec le rendement ou le taux de rendement du fonds d’investissement. Si les distributions versées par le fonds d’investissement sont supérieures à son rendement, votre placement initial perdra de la valeur. Les distributions versées du fait de gains en capital réalisés par un fonds d’investissement, ainsi que le revenu et les dividendes accumulés par un fonds d’investissement, font partie de votre revenu imposable de l’année où ils ont été versés. Le prix de base rajusté est réduit du montant de tout remboursement de capital. Si le prix de base rajusté est inférieur à zéro, il vous faudra payer l’impôt sur les gains en capital sur la portion du montant qui est inférieure à zéro. Veuillez consulter la politique de distribution pour les fonds d’investissement BMO énoncée dans le prospectus.

Nasdaq® et Nasdaq-100 Index®, Nasdaq-100 et NDX sont des marques déposées de Nasdaq, Inc. (qui représente, avec ses sociétés affiliées, les « Sociétés ») utilisées par BMO Investissements Inc. dans le cadre d’une licence. Les Sociétés ne se sont pas prononcées sur la légalité et la convenance du ou des produits. Le ou les produits ne sont ni émis, ni cautionnés, ni vendus, ni promus par les Sociétés. LES SOCIÉTÉS NE DONNENT AUCUNE GARANTIE ET N’ASSUMENT AUCUNE RESPONSABILITÉ À L’ÉGARD DU OU DES PRODUITS.

MD/MC Marques déposées/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisées sous licence.

Suivez-nous

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce sous laquelle BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements Inc. exercent leurs activités. Certains des produits et services offerts sous le nom BMO Gestion mondiale d’actifs sont conçus spécifiquement pour différentes catégories d’investisseurs issus d’un certain nombre de pays et de régions, et peuvent ne pas être accessibles à tous les investisseurs. Les produits et les services sont offerts seulement aux investisseurs des pays et des régions où les lois et règlements applicables l’autorisent. BMO Groupe financier est une marque de service de la Banque de Montréal (BMO).

Les FNB BMO sont gérés et administrés par BMO Gestion d'actifs inc., une société de gestion de fonds d'investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir.

Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Les fonds d'investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d'investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds d'investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire l'Aperçu du FNB, l'Aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d'investissement pertinent avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d'investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB s'échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d'être changées ou éliminées.

Les taux de distribution sont calculés en divisant la plus récente distribution régulière ou prévue (qui peut être fondée sur le revenu, les dividendes, le remboursement du capital ou les primes d’option, selon le cas), exclusion faite des distributions de fin d’année supplémentaires et des distributions spéciales réinvesties, annualisée en fonction de la fréquence, par la valeur liquidative (VL) courante. Les distributions ne sont pas garanties, peuvent varier et sont susceptibles d’être changées ou éliminées. Les taux de distribution peuvent changer sans préavis (à la hausse ou à la baisse) selon les conditions du marché et la variation de la valeur liquidative (VL). Le versement des distributions ne doit pas être confondu avec le rendement ou le taux de rendement du fonds d’investissement BMO. Si les distributions versées par un fonds d’investissement BMO sont supérieures au rendement du fonds d’investissement, votre placement initial perdra de la valeur. Les distributions versées en raison de gains en capital réalisés par un fonds d’investissement BMO, ainsi que le revenu et les dividendes accumulés par un fonds d’investissement BMO, font partie de votre revenu imposable de l’année où ils ont été versés. Le prix de base rajusté est réduit du montant de tout remboursement de capital. Si le prix de base rajusté est inférieur à zéro, il vous faudra payer l’impôt sur les gains en capital sur la portion du montant qui est inférieure à zéro.

Les distributions, le cas échéant, pour toutes les séries de titres d’un fonds d’investissement BMO (autres que la série FNB) sont automatiquement réinvesties dans des titres supplémentaires de la même série du fonds d’investissement BMO pertinent, sauf si le porteur de titres a indiqué par écrit qu’il choisissait de recevoir les distributions en espèces. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la politique de distribution des fonds d’investissement BMO pertinents dans le prospectus simplifié.

Clause de non-responsabilité

Ces renseignements sont uniquement destinés aux conseillers en placement. En acceptant, vous attestez que vous êtes un conseiller en placement. Si vous n’êtes PAS un conseiller en placement, veuillez ne pas poursuivre et consulter le contenu des sections du site destinées aux investisseurs ou aux investisseurs institutionnels. Le site Web a été conçu uniquement dans le but d’informer et non de présenter une description complète des produits ou des services de BMO Gestion mondiale d’actifs. Le rendement passé n’est pas indicatif des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce site ne visent aucunement à donner des conseils de placement et ne doivent pas servir de fondement à des décisions de placement. Les produits et les services de BMO Gestion mondiale d’actifs ne sont offerts que dans des territoires où ils peuvent être légalement vendus. Les renseignements contenus dans ce site Web ne constituent pas un acte de sollicitation de la part de qui que ce soit en vue de l’achat ou de la vente de fonds d’investissement ou d’un autre produit, service ou renseignement à toute personne résidant dans tout territoire où un tel acte de sollicitation n’est pas autorisé ou ne peut être effectué légalement, ou à toute personne à qui il est illégal de faire une telle sollicitation. Tous les produits et services sont assujettis aux modalités de chaque convention applicable. Il est important de noter que tous les produits, services et renseignements ne sont pas offerts dans tous les territoires à l’extérieur du Canada.