Passer au contenu principal

Des stratégies de champion à la fine pointe provenant d’un athlète devenu conseiller

Le conseiller Markus Leminen partage les connaissances qu’il a acquises dans sa carrière précédente comme patineur artistique de niveau mondial.

Février 2022

Photo of Markus Leminen

Markus Leminen

associé, Wealth Achievers, Investia Services financiers inc.

Lire la biographie

Pour un conseiller ou un athlète, la motivation et le dévouement font toute la différence

Avant de devenir conseiller, j’étais un athlète. En remportant à six reprises le titre de champion national de patinage artistique en Finlande, j’ai eu l’occasion de parcourir le monde et d’apprendre auprès des plus grands athlètes de ce sport. C’est d’ailleurs ce qui m’a amené au Canada. Vers la fin des années 1990, j’ai déménagé à Barrie, en Ontario, pour m’entraîner avec des concurrents comme la légende canadienne du patinage artistique Elvis Stojko. Puis, il y a environ 10 ans, une autre championne canadienne, Jennifer Robinson, m’a aidé à préparer le terrain pour ma carrière de conseiller. Elle m’a présenté à un ami qui dirigeait une société d’investissement, et celui-ci a généreusement offert de me prendre sous son aile. On connaît la suite de l’histoire.

Bien que le patinage artistique occupe encore une partie importante de ma vie, j’ai pu transmettre de nombreuses leçons apprises dans le monde du sport à ma pratique comme conseiller. J’agis en tant qu’entraîneur bénévole trois fois par semaine, et peu importe si je travaille avec un jeune patineur ou un investisseur, mon rôle reste le même, soit de donner les meilleurs conseils possibles à partir de mes connaissances et de mon expérience. Le sport permet également aux enfants d’acquérir des compétences importantes qui leur serviront toute leur vie, comme la motivation et le dévouement. Un célèbre entraîneur canadien me disait au sujet de l’entraînement qu’il fallait être le premier à entrer et le dernier à sortir. Ce conseil m’est toujours resté en tête, car il est tout aussi applicable à la gestion de patrimoine. Si vous êtes dévoué et que vous déployez les efforts nécessaires, vos clients le remarqueront et feront davantage confiance à vos conseils.

Peu importe si je travaille avec un jeune patineur ou un investisseur, mon rôle reste le même, soit de donner les meilleurs conseils possibles à partir de mes connaissances et de mon expérience.

Au service d’une clientèle disposant d’un avoir net élevé

Grâce à mon expérience dans le monde du sport et à mes racines finlandaises, j’ai pu bâtir des relations qui ont contribué à ma clientèle unique. Les anciens athlètes représentent environ 10 % de celle-ci, et on y retrouve des champions canadiens, des athlètes d’autres pays et des joueurs de hockey. Une relation personnelle s’établit naturellement avec ces clients en raison de ce que nous avons en commun.De plus, d’après mon expérience, les anciens athlètes comprennent bien la notion de « long terme » et savent que l’on n’obtient pas des résultats du jour au lendemain. En fait, tout comme le sport, l’investissement est un processus et en tant que conseillers, nous nous attendons à ce que les résultats en matière de rendement s’améliorent au fil du temps, comme ceux d’un athlète.

Je conseille également un certain nombre de promoteurs immobiliers d’envergure à Toronto et à Barrie. En fait, de nombreux promoteurs finlandais sont venus s’établir au Canada, et j’ai eu la chance d’être recommandé à plusieurs d’entre eux. En raison du revenu élevé de certains de mes clients, la taille moyenne des actifs sous gestion est relativement grande, mais pour moi, peu importe que votre patrimoine soit de 10 millions ou de 10 000 dollars, je m’efforce toujours d’offrir un service exemplaire à tous.

D’après mon expérience, les anciens athlètes comprennent bien la notion de “long terme” et savent que l’on n’obtient pas des résultats du jour au lendemain.

La valeur du travail d’équipe

Je suis quelqu’un qui accorde beaucoup d’importance au travail d’équipe, et c’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai quitté IG Gestion de patrimoine pour me joindre à Wealth Achievers, un nom commercial enregistré d’Investia Services financiers inc., en 2020. Depuis le début, mon ami qui est fondateur de Wealth Achievers, Jason Miller, et moi-même avions la même philosophie : nous voulons fondamentalement faire ce qu’il faut pour les gens. Avec l’aide de notre équipe, nous sommes en mesure d’assurer la gestion de clientèles acquises distinctes tout en nous entraidant, notamment si l’un d’entre nous ne peut être au bureau ou si quelque chose doit être réglé rapidement. Comme dans toute bonne équipe, nous avons chacun nos propres compétences et rôles, ce qui, à mon avis, constitue une grande force. Ce soutien me permet de me concentrer sur ce qui compte le plus : travailler avec les clients, les éduquer et les conseiller sur leurs finances, et chercher de nouvelles occasions d’affaires.

Cela dit, il n’est pas toujours facile de bâtir une culture de vainqueurs, et il est tout à fait normal d’être en désaccord de temps à autre. Lorsque je participais au circuit du Grand Prix de patinage artistique, je passais environ cinq mois de l’année sur la route pour me rendre à des tournois importants comme les Championnats d’Europe et du Monde. Je logeais dans des hôtels, ce qui semble exaltant, mais qui peut vite devenir ennuyeux, et je n’avais donc pas d’autre choix que de bien m’entendre avec les gens qui m’entouraient, dont certains étaient mes adversaires. La leçon que j’en ai tirée, c’est qu’il faut simplement trouver un terrain d’entente, que ce soit dans le sport ou dans les affaires, à défaut de quoi on se retrouvera seul.

Bâtir des relations durables avec les clients

Souvent, après que j’aie donné ma carte professionnelle à des clients potentiels, ceux-ci chercheront mon nom sur Google en rentrant chez eux. Ensuite, ils m’appelleront et me demanderont si c’est bien moi qu’ils ont vu sur Eurosport. Bien sûr, ma situation est unique, mais ce genre de familiarité immédiate donne aux clients un sentiment de confiance dès le départ.

La familiarité en surface n’est toutefois pas suffisante. En effet, pour bien conseiller un client, il faut comprendre ses objectifs, être en mesure de prévoir ses préoccupations et connaître son but ultime. Je reste en contact avec mes clients et je planifie de longues réunions avec eux au moins trois ou quatre fois par année, en personne ou en ligne par l’intermédiaire de Zoom ou de Teams. Nous leur envoyons également une infolettre hebdomadaire, mais par-dessus tout, mes clients savent que je serai là pour eux quand ils auront besoin de moi. Souvent, ils appellent parce qu’ils souhaitent simplement discuter autour d’un café. Certains passent parfois à mon bureau à Barrie en se rendant à leur chalet. Parfois même, nous ne parlons pas de leurs placements. Tout est une question d’aisance, car être conseiller, c’est avant tout une affaire de relations interpersonnelles. En effet, le succès d’un partenariat entre un conseiller et un client repose sur la connaissance mutuelle.

Comme pour plusieurs, la pandémie a évidemment eu une incidence considérable sur mon entreprise et sur la façon dont j’interagis avec la clientèle. Comme nous avons une petite équipe, nous avons été en mesure de gérer efficacement les protocoles de santé et de sécurité au bureau, comme l’aseptisation et le port du masque. Par conséquent, nous avons pu continuer à rencontrer des clients en personne de façon limitée, ce qui a particulièrement profité aux clients âgés, qui ne sont pas tous à l’aise avec les technologies de vidéoconférence. Cette adaptabilité, soit l’ajustement de nos services au particulier, est l’une de nos forces. Certains clients aiment mieux les rencontres et la signature de documents en personne plutôt qu’à l’ordinateur, et nous sommes heureux de le faire tant que c’est sécuritaire.

Le succès d’un partenariat entre un conseiller et un client repose sur la connaissance mutuelle.

Laisser les experts être les experts

En tant que conseillers, nous devons parfois mettre de côté notre ego et ne pas essayer de tout prendre en charge. J’ai eu une conversation récemment avec quelqu’un qui m’a demandé si je pensais que l’entraîneur-chef des Maple Leafs assurait également l’entraînement des gardiens de but. J’ai répondu que non, car il y a un entraîneur particulier pour les gardiens. Je me considère comme un entraîneur-chef, c’est-à-dire un superviseur, quelqu’un qui se concentre sur l’ensemble de la situation, et je suis heureux de laisser d’autres personnes contribuer dans leur domaine d’expertise. Si vous connaissez vos forces, vous pouvez vous fier à celles de vos collègues et tout le monde en sortira gagnant.

Markus Leminen chez BMO Gestion mondiale d’actifs

Ce que j’aime particulièrement dans la gamme d’options d’achat couvertes de BMO, comme le BMO Fonds FNB vente d’options d’achat couvertes de banques canadiennes, c’est le rendement en dividendes. Récemment, nous avons connu une période de grande volatilité sur les marchés et, dans ce contexte, vous avez tout intérêt à réduire vos pertes et à accroître votre revenu grâce à la prime d’options. Il s’agit d’une excellente solution dans les circonstances. Concernant cette observation et bien d’autres, Ed Ku, mon distributeur chez BMO Gestion mondiale d’actifs, m’a été d’une grande aide. Il m’envoie des courriels presque tous les jours et il est une personne-ressource extraordinaire, que j’aie besoin d’information sur un produit de BMO ou de stratégies pour accroître ma clientèle.

Pour obtenir des idées pour faire croître votre clientèle, veuillez communiquer avec votre représentant régional des ventes chez BMO Gestion mondiale d’actifs dès aujourd’hui.

Information d’Investia Services financiers inc.

Les placements dans les fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi, de frais de gestion et d’autres frais. Les organismes de placement collectif ne sont assortis d’aucune garantie, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Veuillez lire le prospectus des organismes de placement collectif dans lesquels vous effectuez un placement. L’information contenue dans le présent article est de nature générale seulement et ne constitue pas un conseil juridique, comptable, financier ou fiscal pour un particulier.

Information de BMO Gestion mondiale d’actifs

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce qui comprend BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements Inc.

Tout énoncé qui dépend nécessairement d’événements futurs peut constituer un énoncé prospectif. Les énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties de rendement. Ils comportent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Bien que ces énoncés soient fondés sur des hypothèses jugées raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne différeront pas de manière importante des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. En ce qui concerne tout énoncé prospectif, l’investisseur devrait examiner attentivement les facteurs de risque décrits dans le plus récent prospectus simplifié.

Le présent article est fourni à titre informatif. Les renseignements qui figurent dans le présent article ne constituent pas ni ne visent à remplacer des conseils particuliers sur les placements, sur les impôts ou sur les questions d’ordre juridique ou financier. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de placement de la personne, et des conseils professionnels doivent être obtenus dans toutes les circonstances.

Des commissions, des frais de gestion et d’autres frais (le cas échéant) pourraient être associés à un placement dans un organisme de placement collectif. Des commissions de suivi pourraient être associées à un placement dans certaines séries de titres d’organismes de placement collectif. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus de l’organisme de placement collectif pertinent avant d’investir. Les organismes de placement collectif ne sont assortis d’aucune garantie, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et peuvent être modifiées ou éliminées.

Pour obtenir un sommaire des risques associés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez vous reporter au prospectus. Les séries FNB des fonds d’investissement BMO se négocient comme des actions, leur valeur marchande fluctue et ils peuvent se négocier à escompte par rapport à leur valeur liquidative, ce qui peut accroître le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et peuvent être modifiées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., société de gestion de fonds d’investissement et entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MD/MC Marque déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée aux termes d’une licence.

* Par rapport à un placement qui génère un montant équivalent de revenus d’intérêts.

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

BMO Gestion mondiale d’actifs est l’appellation utilisée pour diverses sociétés affiliées de BMO Groupe financier, qui offrent des services de gestion de placement, de fiducie et de garde de titres. BMO Gestion mondiale d’actifs englobe BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements Inc. Certains des produits et services offerts sous le nom BMO Gestion mondiale d’actifs sont conçus spécifiquement pour différentes catégories d’investisseurs issus d’un certain nombre de pays et de régions, et peuvent ne pas être accessibles à tous les investisseurs. Les produits et les services sont offerts seulement aux investisseurs des pays et des régions où les lois et règlements applicables l’autorisent. BMO Groupe financier est une marque de service de la Banque de Montréal (BMO).

Les FNB BMO sont gérés et administrés par BMO Gestion d'actifs inc., une société de gestion de fonds d'investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir.

Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Les fonds d'investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d'investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds d'investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire l'Aperçu du FNB, l'Aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d'investissement pertinent avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d'investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB s'échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d'être changées ou éliminées.

BMO Société d’assurance-vie est l’émetteur du contrat d’assurance individuel à capital variable des fonds distincts de BMO dont il est question dans la notice explicative et le garant des dispositions de garantie qui y sont énoncées. La notice explicative du FPG de BMO et les dispositions de la police donnent tous les détails et ont préséance dans tous les cas. Les produits de FPG de BMO sont offerts par l’intermédiaire de BMO Assurance-vie, une entité juridique distincte de BMO Gestion mondiale d’actifs détenue en propriété exclusive par BMO Groupe financier. Les fonds distincts sont offerts à la vente par des personnes détenant les permis d’assurance appropriés seulement et ne sont pas considérés comme des fonds d’investissement. Les frais des fonds distincts sont plus élevés que ceux des fonds d’investissement, car ils comprennent des frais d’assurance pour garantir les dépôts à l’échéance ou au décès.