Passer au contenu principal

Une pratique atypique qui a connu un début inhabituel

Steven Furtado, conseiller en placement prometteur de Gestion Privée Mandeville Inc., a commencé dans le secteur de la gestion de patrimoine après un parcours hors du commun. Il a suivi une voie unique pour lancer sa pratique et s’est depuis constitué une solide clientèle sur la base d’indications de clients.

Novembre 2021

Photo of Steven Furtado

Steven Furtado

Conseiller en placement, Mandeville Private Client Inc. et conseiller en sécurité financière, Zagari+Simpson

Lire la biographie

Le point d’inflexion

Mon histoire est particulière en raison de son point de départ. J’ai passé près de 20 ans dans l’entreprise familiale : un restaurant très achalandé au cœur du centre-ville de Montréal. Puisque je m’intéressais aux gens et à leur histoire, ce contexte a créé un environnement où je pouvais écouter de nombreuses personnes de différents milieux et apprendre d’elles. Les conversations avec nos « habitués » étaient particulièrement intéressantes. Un client en particulier est à l’origine du point d’inflexion qui m’a ouvert au monde de la finance. Il dirigeait une société de courtage prospère et faisait souvent la réflexion que je possédais beaucoup des qualités qui constituent une base solide pour une carrière de courtier.

Mes parents, qui croyaient fermement en une solide éthique du travail, m’ont appris la valeur d’un dollar gagné. Contrairement à la plupart des adolescents qui dépensent leur revenu dans des choses matérielles, je voulais apprendre à gérer l’argent, en m’intéressant à sa croissance, de manière passive. J’ai commencé à acheter des actions à 16 ans et, à 20 ans, je possédais la première de plusieurs propriétés locatives. Bien sûr, le concept d’épargne et de placement était profondément ancré à un très jeune âge.

Quelques années plus tard, une situation malheureuse a tout changé : un appel au milieu de la nuit nous a informés que notre restaurant était la proie des flammes. Les dommages étaient considérables et laissaient notre famille sans entreprise à exploiter en attendant la reconstruction. Je crois que tout arrive pour une raison : le propriétaire de cette société de courtage a pris contact avec moi et m’a donné une chance; une chose à laquelle je n’aurais pas accordé d’attention un an auparavant.

Le concept d’épargne et de placement était profondément ancré à un très jeune âge.

J’ai réussi les cours requis pour travailler dans la salle des marchés, sans relâche, dans les marchés internationaux. Il s’agissait d’une introduction excitante au monde de la finance : me retrouver dans un environnement où je pouvais absorber des connaissances sur le marché et voir l’impact des émotions des investisseurs et du climat politique. Cependant, ce n’était pas un mode de vie durable pour un jeune père récemment marié. À ce moment-là, compte tenu de mon intérêt pour les placements et l’épargne, le conseiller financier de notre famille m’a suggéré d’envisager une carrière en finances personnelles. J’ai eu un déclic : ce choix m’a semblé évident pour exploiter et intégrer mon expérience en tant que propriétaire d’entreprise, mes connaissances accumulées en tant que courtier et mes champs d’intérêt en tant qu’investisseur.

Mes premiers pas

En 2015, lorsque j’ai fait mes premiers pas dans le secteur en tant que jeune conseiller, il semblait possible de prendre en charge un portefeuille de clients existant ou d’hériter de clients dans une banque, ou d’acheter des actifs d’un collègue qui prenait sa retraite dans une société de gestion de patrimoine. J’ai choisi de m’associer à une société indépendante. Cependant, ce choix signifiait également que je devais commencer ma nouvelle carrière sans aucun actif sous gestion. Avec le recul, je me demande si j’aurais fait les choses différemment, parce que c’est certainement une voie plus difficile. Pour moi, la structure indépendante correspondait à me jeter à l’eau sans gilet de sauvetage et sans avoir d’autre choix que d’apprendre à nager… vite.

J’ai alors accordé beaucoup d’attention à ma formation dans le secteur, en faisant consciemment l’effort de m’entourer de personnes brillantes qui m’ont montré ce que je devais faire pour réussir; des personnes qui avaient des pratiques que je pouvais imiter ou une approche que j’admirais. J’ai cherché des occasions de faire du réseautage, en quête d’autres professionnels qui complétaient ma propre éthique de service et avec qui j’avais des valeurs communes. J’avais soif des connaissances et de l’expérience que pouvaient me transmettre mes pairs, ainsi que les personnes des secteurs connexes; ensemble, nous pouvions ajouter de la valeur à la clientèle que je cherchais à faire croître.

Lorsque j’ai commencé, on m’a encouragé à faire des appels impromptus aux clients éventuels, mais cette méthode ne semblait pas correspondre à mes talents et cette stratégie ne m’enthousiasmait pas. Je me suis donc tourné vers mon réseau. Même si je ne pouvais pas vendre mes années d’expérience, j’ai mis en avant la réputation que j’avais acquise en tant que conseiller auprès d’amis de l’école, de clients du secteur de la restauration et de toute autre personne que j’avais « croisée » lorsque j’avais investi du temps pour entretenir ces relations au fil du temps. Ce qui avait commencé comme une prospection informelle s’est rapidement révélé être une stratégie viable, qui a débouché sur une croissance interne, principalement composée de pistes fondées sur des indications. Je suis devenu plus conscient de ce qui me nourrissait : la capacité de faire ma place et de mériter le rôle de conseiller de confiance auprès des clients. Étant donné mon penchant pour l’entrepreneuriat, le fait d’être un conseiller m’a aussi donné l’occasion de vivre de façon indirecte à travers mes clients propriétaires d’entreprise et de jouer un rôle essentiel dans la croissance de leur patrimoine.

Je voulais avoir une réelle incidence sur le secteur et égaliser les chances.

Dans un monde où tout semble être à vendre – les produits, les services, la formation en ligne, etc. –, j’ai toujours été un défenseur de l’éducation GRATUITE! En fait, je pensais que l’argent durement gagné par mes parents aurait pu être mieux géré; que leurs choix financiers auraient dû être guidés plus efficacement. C’est la raison pour laquelle je voulais égaliser les chances pour quiconque travaille fort pour gagner son argent. Militer en faveur de la littératie financière est le meilleur moyen d’y parvenir et est devenu un facteur de différenciation dans l’établissement de ma pratique. Je veux que mes clients prennent les choses en mains. Avec mes conseils, ils peuvent finalement prendre eux-mêmes des décisions judicieuses.

Un objectif quantifié finit par se réaliser

Quelle que soit mon efficacité au travail, je ne peux pas contrôler les marchés, mais je peux ajouter de la valeur en guidant les entrepreneurs dans la façon dont ils dépensent et économisent leur argent. Mon objectif est de les aider à intégrer ces disciplines et à investir de manière passive – en faisant fructifier ce qu’ils ne réinvestissent pas dans leur propre entreprise afin qu’ils puissent se concentrer sur ce qu’ils font le mieux.

Je considère que former mes clients sur la qualité de leurs placements et inclure des professionnels en services financiers qui les soutiennent est l’impact le plus important que je peux avoir sur leur situation financière et leur entreprise. Je me concentre sur l’exécution des plans financiers que nous avons mis en place pour tenir compte des incidences fiscales et juridiques de leurs objectifs de retraite et de planification successorale. L’aide que j’apporte à mes clients dépasse la sélection d’actions et d’obligations; elle intègre un transfert intergénérationnel réussi du patrimoine, pour que l’argent durement gagné de quelqu’un ne soit pas gaspillé. J’apprends aux clients à se concentrer sur ce qui peut être contrôlé, plutôt que de se laisser distraire par les hauts et les bas du marché.

L’une des caractéristiques qui m’a attiré vers Gestion Privée Mandeville Inc., qui est comarquée Zagari+Simpson, est son approche de la discipline de la planification financière. Nos équipes communiquent de façon rigoureuse avec nos clients pour les encourager à travailler sur la mise en place d’un plan financier. Sans l’établissement d’un plan formel et l’instauration de jalons, il est plus difficile d’évaluer la réussite d’un parcours. Un objectif quantifié finit par se réaliser, n’est-ce pas?

C’est peut-être le secret de la fidélisation des clients…

Mon conseil : soyez ouvert d’esprit et faites preuve de souplesse

Je suis actuellement en train d’intégrer à ma pratique une partenaire chevronnée qui complète mon approche. Alors que j’ai plutôt naturellement une vue d’ensemble de nos activités, elle est capable de se concentrer sur des détails plus précis. Nous avons chacun nos forces respectives, mais nous travaillons sur chaque dossier ensemble et nous examinons rigoureusement les plans de nos clients, sous divers angles, pour qu’ils profitent des solutions issues de nos compétences collaboratives et de notre expérience. J’ai hâte de développer mes activités avec une professionnelle qui comblera mes lacunes et qui augmentera nos capacités à communiquer avec un éventail élargi de clients.

Je ne suis dans ce secteur que depuis six ans, mais j’ai appris une chose qui a toujours donné de bons résultats : il faut être ouvert d’esprit et faire preuve de souplesse. Je suis ouvert à ce qui peut initialement sembler atypique, mais assez adaptable pour intégrer des solutions créatives.

Même si le secteur – et notre rôle de conseiller – a peut-être besoin d’un peu de perturbations, je ne suis pas ici pour le changer : je suis ici pour avoir une incidence sur des gens qui partagent ma vision. C’est peut-être le secret de la fidélisation des clients : donner de l’autonomie aux personnes qui partagent les mêmes valeurs en les formant, leur laisser la possibilité de partir quand elles le souhaitent et leur procurer le plus de valeur possible en plus du rendement des placements.



Pour obtenir des idées afin de faire croître votre pratique ou des renseignements sur la façon dont les Portefeuilles FNB BMO peuvent profiter à vos clients, communiquez avec votre représentant régional de BMO Gestion mondiale d’actifs dès aujourd’hui.

Avis de Gestion Privée Mandeville Inc. :

Gestion Privée Mandeville Inc. est membre de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières et du Fonds canadien de protection des épargnants. Gestion Privée Mandeville Inc. est une marque déposée de Portland Holdings Inc. utilisée sous licence par Gestion Privée Mandeville Inc.

Avis de BMO Gestion mondiale d’actifs :

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce qui comprend BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc. et BMO Asset Management Corp.

Tout énoncé qui repose nécessairement sur des événements futurs peut être une déclaration prospective. Les déclarations prospectives ne sont pas des garanties de rendement. Elles comportent des risques, des éléments d’incertitude et des hypothèses. Bien que ces déclarations soient fondées sur des hypothèses considérées comme raisonnables, rien ne garantit que les résultats réels ne seront pas sensiblement différents des résultats attendus. L’investisseur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations prospectives. Concernant les déclarations prospectives, l’investisseur doit examiner attentivement les éléments de risque décrits dans la version la plus récente du prospectus simplifié.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

Les placements dans des fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions, de frais de gestion et d’autres frais (le cas échéant). Les placements dans certaines séries de titres de fonds d’investissement peuvent être assortis de commissions de suivi. Veuillez lire l’aperçu du fonds, l’aperçu du FNB ou le prospectus du fonds d’investissement pertinent avant d’investir. Les fonds d’investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement futur. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d’investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB des fonds d’investissement BMO s’échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d’être changées ou éliminées.

Les fonds d’investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d’investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

MD/MC Marque de commerce déposée / marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

* Par rapport à un placement qui génère un montant équivalent de revenus d’intérêts.

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

BMO Gestion mondiale d’actifs est l’appellation utilisée pour diverses sociétés affiliées de BMO Groupe financier, qui offrent des services de gestion de placement, de fiducie et de garde de titres. BMO Gestion mondiale d’actifs englobe BMO Gestion d’actifs inc. et BMO Investissements Inc. Certains des produits et services offerts sous le nom BMO Gestion mondiale d’actifs sont conçus spécifiquement pour différentes catégories d’investisseurs issus d’un certain nombre de pays et de régions, et peuvent ne pas être accessibles à tous les investisseurs. Les produits et les services sont offerts seulement aux investisseurs des pays et des régions où les lois et règlements applicables l’autorisent. BMO Groupe financier est une marque de service de la Banque de Montréal (BMO).

Les FNB BMO sont gérés et administrés par BMO Gestion d'actifs inc., une société de gestion de fonds d'investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir.

Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Les fonds d'investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d'investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds d'investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire l'Aperçu du FNB, l'Aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d'investissement pertinent avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d'investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB s'échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d'être changées ou éliminées.

BMO Société d’assurance-vie est l’émetteur du contrat d’assurance individuel à capital variable des fonds distincts de BMO dont il est question dans la notice explicative et le garant des dispositions de garantie qui y sont énoncées. La notice explicative du FPG de BMO et les dispositions de la police donnent tous les détails et ont préséance dans tous les cas. Les produits de FPG de BMO sont offerts par l’intermédiaire de BMO Assurance-vie, une entité juridique distincte de BMO Gestion mondiale d’actifs détenue en propriété exclusive par BMO Groupe financier. Les fonds distincts sont offerts à la vente par des personnes détenant les permis d’assurance appropriés seulement et ne sont pas considérés comme des fonds d’investissement. Les frais des fonds distincts sont plus élevés que ceux des fonds d’investissement, car ils comprennent des frais d’assurance pour garantir les dépôts à l’échéance ou au décès.