Passer au contenu principal

Une stratégie d’indication enthousiasmante

Stewart Reid propose une méthode simple pour favoriser la croissance interne de votre entreprise – continuellement.

Décembre 2020

Photo of Stewart Reid

Stewart Reid

Directeur général – Distribution aux intermédiaires, Ouest du Canada

Lire la biographie

Stewart Reid propose une méthode simple pour favoriser la croissance interne de votre entreprise – continuellement.

Écouter votre client est efficace

Dans le contexte actuel, alors qu’il n’y a ni rencontre en personne ni événement de réseautage, il est logique de concentrer vos efforts sur l’amélioration de vos stratégies d’indication de clients pour faire croître votre entreprise à l’interne. L’entretien sur les indications de clients peut être difficile pour de nombreux conseillers en placement, mais j’ai pu constater par moi-même, sur le terrain, qu’il existe une approche transparente qui facilite la tâche, qui n’est pas du tout gênante... et qui est beaucoup plus efficace.

Il faut d’abord écouter le client (et le connaître) et savoir s’il fait partie des clients de type « indicateur ». Autrement dit, lorsque je demande à plusieurs conseillers prospères quels clients les ont recommandés à d’autres personnes, la plupart d’entre eux ne peuvent en nommer que quelques-uns. Pourquoi? En fait, ce sont ces personnes facilement identifiables, peu nombreuses, qui sont cœur de la croissance de votre entreprise et qui vous aideront à poursuivre cette croissance à l’avenir.

Alors, comment pouvez-vous élaborer un processus simple et reproductible pour repérer ces clients indicateurs et cesser d’avoir des conversations qui ne mènent à rien?

Soyez stratégique, tactique et précis

La réponse réside dans le suivi du résultat de votre demande. Pensez à quel point il est futile de demander à une personne si elle veut sortir avec vous quand elle a déjà refusé. Dans le même ordre d’idées, si un client n’a pas donné d’indication à la première demande, il est inutile de le relancer plusieurs fois à ce sujet, parce que vous ne faites qu’éroder une relation qui pourrait avoir une valeur élevée. Statistiquement, il est faux de croire que tous les clients de votre portefeuille vous présenteront à une de leurs connaissances simplement parce que vous avez pris le temps de le leur demander – peu importe la subtilité ou l’élégance de la demande.

Si un client n’a pas donné d’indication à la première demande, il est inutile de le relancer plusieurs fois à ce sujet.

Songez plutôt à déterminer s’il s’agit d’un « indicateur » lors de votre examen annuel du ménage. Par exemple, le fait d’intégrer cette colonne dans sa feuille de calcul pourrait permettre à un conseiller ayant un portefeuille de 200 ménages de se concentrer sur les 10 clients qui lui ont déjà donné des indications, et d’éviter de demander aux 190 autres qui ne lui ont fait aucune présentation (et qui ne le feront probablement jamais).

Les conseillers chevronnés effectuent généralement ce processus d’évaluation globale au cours de l’été, lorsqu’ils ont le temps de classer et de trier leurs clients actuels et éventuels en fonction de lacunes ou d’occasions précises, comme un entretien sur la planification successorale ou une demande d’indication. Les conseillers gèrent au moins cinq à dix variables (des placements aux régimes d’assurance) dans plusieurs comptes. Il existe donc un risque d’erreur s’ils ne font pas un suivi diligent. Une évaluation annuelle approfondie permet de s’assurer de ne laisser échapper aucun petit détail et de déterminer où un suivi est nécessaire, ce qui contribue à garder le « bassin d’occasions » plein tout en apportant de la tranquillité d’esprit aux clients, certains que leurs besoins sont satisfaits.

Intégrer les résultats des indications de clients (« Oui »/« Non ») dans cette approche ciblée à valeur ajoutée permettrait de gagner du temps et d’éviter du stress, tout en bénéficiant à toutes les relations sur le long terme. De plus, vous pourriez noter le nombre d’indications données par chaque client et le nombre de ses relations sur LinkedIn; ces données permettent souvent d’obtenir des renseignements clés sur ses capacités de réseautage et de savoir s’il fait partie des clients capables de faire des présentations utiles.

Pour vous mettre sur la bonne voie, j’ai inclus ci-dessous un exemple de modèle d’évaluation de ménage à utiliser dans votre pratique :

À titre de référence seulement.

Cliquez ici pour télécharger l’exemple

Prochaine étape : rendre les indications faciles pour les clients

Une fois que vous avez repéré avec succès les clients indicateurs et que vous avez intégré ce processus dans votre entreprise, envisagez d’accorder une attention particulière à l’établissement d’une relation sociale avec eux – que ce soit en partageant un café virtuel pendant la pandémie actuelle ou en partageant un dîner et des événements sportifs en personne, une fois les restrictions levées. L’objectif est de faire en sorte qu’il soit plus facile pour eux de vous recommander à de multiples reprises, et il est bien connu que les gens sont plus à l’aise – et donc plus susceptibles de faire des présentations – dans une situation sociale que dans un contexte d’affaires.

Quelques scénarios pratiques à ajouter à votre boîte à outils :

  1. Un exemple de demande destinée à un « client indicateur » >
  2. Comment demander une introduction sur LinkedIn >


Un processus simple pour assurer la réussite

Au bout du compte, vous n’avez besoin de cerner que de cinq à dix clients à titre d’indicateurs; c’est tout ce qu’il vous faut pour avoir une entreprise solide et en croissance interne. Songez-y : si vous ouvrez ensuite des comptes pour 6 à 12 clients éventuels, cela représente une ou deux rencontres supplémentaires par mois – et la plupart des conseillers prospères n’ont pas la capacité d’en faire beaucoup plus. Cette discipline simple vous aidera non seulement à vous concentrer sur les véritables sources d’expansion de vos affaires, mais elle vous permettra aussi de maintenir une relation durable avec tous vos clients – en ne demandant des indications qu’à ceux qui peuvent en donner.

Pour obtenir plus de suggestions sur la façon d’améliorer – et de faire croître – votre pratique, communiquez avec votre représentant – Ventes régionales de BMO Gestion mondiale d’actifs.



Avis de BMO Gestion mondiale d’actifs :

BMO Gestion mondiale d’actifs est une marque de commerce qui englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp., BMO Asset Management Limited et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO.

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

Le présent document est fourni à titre informatif seulement. L’information qui s’y trouve ne constitue pas une source de conseils fiscaux, juridiques ou de placement et ne doit pas être considérée comme telle. Les placements doivent être évalués en fonction des objectifs de chaque investisseur. Il est préférable, en toute circonstance, d’obtenir l’avis de professionnels.

MD/MC Marque de commerce déposée/marque de commerce de la Banque de Montréal, utilisée sous licence.

BMO Gestion mondiale d’actifs est l’appellation utilisée pour diverses sociétés affiliées de BMO Groupe financier, qui offrent des services de gestion de placement, de fiducie et de garde de titres. BMO Gestion mondiale d’actifs englobe BMO Gestion d’actifs inc., BMO Investissements Inc., BMO Asset Management Corp., BMO Asset Management Limited et les sociétés de gestion de placements spécialisées de BMO. Certains des produits et services offerts sous le nom BMO Gestion mondiale d’actifs sont conçus spécifiquement pour différentes catégories d’investisseurs issus d’un certain nombre de pays et de régions, et peuvent ne pas être accessibles à tous les investisseurs. Les produits et les services sont offerts seulement aux investisseurs des pays et des régions où les lois et règlements applicables l’autorisent. BMO Groupe financier est une marque de service de la Banque de Montréal (BMO).

Les FNB BMO sont gérés et administrés par BMO Gestion d'actifs inc., une société de gestion de fonds d'investissement et de gestion de portefeuille et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal. Les placements dans des fonds négociés en bourse peuvent comporter des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir.

Les fonds négociés en bourse ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Les fonds d'investissement BMO sont gérés par BMO Investissements Inc., une société de gestion de fonds d'investissement et une entité juridique distincte de la Banque de Montréal.

Les placements dans les fonds d'investissement peuvent être assortis de commissions, de commissions de suivi (le cas échéant), de frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire l'Aperçu du FNB, l'Aperçu du fonds ou le prospectus du fonds d'investissement pertinent avant d'investir. Les fonds d'investissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue fréquemment, et leur rendement passé n'est pas indicatif de leur rendement futur.

Pour connaître les risques liés à un placement dans les fonds d'investissement BMO, veuillez consulter les risques spécifiques énoncés dans le prospectus. La série FNB s'échange comme des actions, peut se négocier à escompte à sa valeur liquidative et sa valeur marchande fluctue, ce qui peut augmenter le risque de perte. Les distributions ne sont pas garanties et sont susceptibles d'être changées ou éliminées.

BMO Société d’assurance-vie est l’émetteur du contrat d’assurance individuel à capital variable des fonds distincts de BMO dont il est question dans la notice explicative et le garant des dispositions de garantie qui y sont énoncées. La notice explicative du FPG de BMO et les dispositions de la police donnent tous les détails et ont préséance dans tous les cas. Les produits de FPG de BMO sont offerts par l’intermédiaire de BMO Assurance-vie, une entité juridique distincte de BMO Gestion mondiale d’actifs détenue en propriété exclusive par BMO Groupe financier. Les fonds distincts sont offerts à la vente par des personnes détenant les permis d’assurance appropriés seulement et ne sont pas considérés comme des fonds d’investissement. Les frais des fonds distincts sont plus élevés que ceux des fonds d’investissement, car ils comprennent des frais d’assurance pour garantir les dépôts à l’échéance ou au décès.